Snapchat, un contrat de 2 milliards de dollars sur Google Cloud sur 5 ans

AppsCloudDatacentersEditeurs de logicielsIAASMobilitéProjets

Snapchat a dévoilé un contrat de 2 milliards de dollars sur 5 ans avec Google sur sa plateforme Cloud. Une dépendance risquée ?

L’entrée en bourse de Snapchat a été l’occasion d’en savoir un peu plus sur la société. On apprend ainsi qu’elle va dépenser 2 milliards de dollars au cours de 5 prochaines années pour utiliser Google Cloud Platform. Cette information a été diffusée dans un document transmis à la SEC (Securities and Exchange Commission) où il est indiqué que la messagerie instantanée « gère actuellement une grande majorité de ses services sur Google Cloud ». Ils vont du compute, stockage, réseau et autres.

Pour autant, la start-up est consciente que cette dépendance est « un facteur de risque ». Elle avoue que « toute perturbation importante ou interférence lors de notre utilisation de Google Cloud aurait un impact négatif sur nos activités et l’entreprise serait sérieusement impactée. Nous risquons de perdre des utilisateurs, des annonceurs, des partenaires, et nuire à notre réputation ».  Sans parler des questions financières, « les coûts d’hébergement augmentent au fur et à mesure que notre base clients s’accroît, un problème sur Google Cloud pourrait nuire gravement à nos activités en n’augmentant pas plus rapidement nos revenus que le coût d’utilisation des services de Google ».

Un contrat annuel égal au chiffre d’affaires 2016

Une phrase logique quand on regarde le chiffre d’affaires 2016 évalué à 404 millions de dollars. Le contrat avec Google Cloud est équivalent annuellement au chiffre d’affaires. Il s’agit d’une des premières affaires importantes pour la firme de Mountain View sur son offre IaaS. Amazon Web Services et Azure rivalisent de communication pour présenter la migration de grands clients sur leur plateforme respective.

Cette dépendance est importante pour Snapchat, mais la start-up est prête à en assumer les conséquences. Car, une migration sur une autre plateforme prendrait « du temps » et se traduirait par « des dépenses importantes ». Et dans certains cas, il « n’existe pas d’autres alternatives sur le marché », précise le document. Nonobstant, Google et sa filiale YouTube sont des concurrents sur le marché de la publicité.

L’IPO devrait se dérouler au mois de mars prochain. Snapchat pourrait lever jusqu’à 3 milliards de dollars lors de cette méga-opération escomptée en mars. Sa valorisation pourrait se situer dans la tranche 20-25 milliards de dollars. La start-up revendique 158 millions d’utilisateurs en 2016.

A lire aussi :

Pokémon Go peut remercier Google Cloud, Kubernetes et Docker

Evernote bascule son infrastructure chez Google Cloud

Crédit Photo : Focal Point-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur