SNCF : le Wi-Fi gratuit dans 128 gares en septembre

4GMobilitéWifi
12 43 1 commentaire

La SNCF étend son réseau Wi-Fi dans les gares. En septembre, 128 d’entre elles seront équipées. Et le service sera gratuit. Le déploiement du Wi-Fi sur le réseau Transilien est aussi à l’étude.

Le Wi-Fi gratuit proposé par SNCF Gares & Connexions va s’étendre aux 128 plus grandes gares de France, contre 51 aujourd’hui. Le modèle imaginé par la compagnie nationale comporte deux options. Soit une connexion à « un débit standard » (512 Kbit/s) : après visionnage d’une publicité, l’utilisateur bénéficie de 20 minutes de surf. Pour se reconnecter, il faut visionner une nouvelle pub. L’autre option permet d’accéder à un débit bien plus confortable (2 Mbit/s), mais il passe par la saisie d’un formulaire permettant à la SNCF de collecter des données. L’utilisateur qui aura ainsi créé son compte pourra réutiliser ses identifiants dans toutes les gares. Il n’aura qu’à visionner une seule publicité au démarrage de la session.

Wifi sncf

Déployé avec Nomosphère, un spécialiste de l’ingénierie des réseaux sans fil, le Wi-fi des cheminots accueille aujourd’hui déjà quelque 10 000 utilisateurs par jour. Un chiffre appelé à grossir avec la vague de déploiements en cours et celle, prévue, des gares en Ile-de-France. La SNCF envisage en effet de couvrir les 100 plus grandes gares du réseau francilien, soit plus de 2 millions de voyageurs potentiellement concernés chaque jour.

Le Wi-Fi gratuit aussi dans les TGV

Cet équipement des gares fait partie du plan Net.SNCF, visant améliorer la connectivité des voyageurs. Ce projet repose sur un travail en commun de la compagnie ferroviaire, des opérateurs et du régulateur du secteur des télécoms, l’Arcep. Et comprend une campagne de mesure de la couverture 3G et 4G menée sur l’ensemble du réseau. Ces mesures, qui s’appuieront sur les procédures de l’Arcep, doivent aider à repérer les zones blanches. La SNCF s’engageant ensuite à faciliter l’accès de ses infrastructures (tunnels y compris) aux opérateurs pour le déploiement d’antennes. Ce plan centré sur les réseaux de téléphonie mobile complètera le volet Wi-Fi.

Suite à une interpellation de la secrétaire d’Etat au Numérique Axelle Lemaire (et son fameux tweet : « « Toc,toc, toc, la SNCF : on peut se voir pour discuter wifi dans le train ? »), la compagnie ferroviaire a relancé l’équipement en réseau sans fil de ses rames à grande vitesse. La SNCF emploiera une nouvelle technologie non plus basée sur le satellite – le choix privilégié lors de ses premières expérimentations – mais sur la 4G. En janvier dernier, Yves Tyrode, directeur du digital de la SNCF, expliquait que la solution technique devait être choisie à la fin de ce semestre pour un lancement officiel de l’offre sur la ligne Paris-Lyon dès la fin 2016. Suivront la ligne grande vitesse Est et Paris-Bordeaux à la mi-2017. La SNCF précise que le Wi-Fi sera gratuit dans les TGV. Notons que cette amélioration de la connectivité sans fil doit également servir à faciliter les opérations des agents de la société nationale, équipés de terminaux mobiles.

A lire aussi :

80 000 agents SNCF seront équipés de tablettes
Comment le devops transforme l’organisation de Voyages-SNCF
La SNCF élargit son expérimentation de billets TER en NFC

Crédit photo : Dutourdumonde Photography / shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur