Une société élabore un Windows impossible à pirater

DSIOSPolitique de sécuritéPoste de travailProjetsSécurité
6 79 Donnez votre avis

Morphisec s’est mis en tête de concevoir une version de Windows qui résiste aux différents piratages. Des tests sont en cours sur cet OS ultra-sécurisé.

Une société israélienne, Morphisec, développe une version de Windows qualifiée d’inattaquable par les pirates informatiques. C’est en tout cas ce que prétend DuDu Mimran, co-fondateur de la société et aussi CTO de Telekom Innovation Laboratories Israel, ainsi que RSSI du centre de recherche sur la cybersécurité de l’Université Ben Gourion. Avec un tel pedigree, il mérite d’être pris au sérieux.

Dans un entretien à nos confrères de Business Insider, il souligne que les travaux sur cette version sécurisée de Windows devraient être ceux que « Microsoft aurait dû faire ». Le projet est né au sein du centre de recherche de l’Université Ben Gourion avec comme objectif de créer un OS 100% inattaquable à destination des applications militaires comme lancement de missiles ou gestion aérienne. Mais les chercheurs pensent que si leurs travaux peuvent aider les gouvernements, l’OS sécurisé peut également être déployé par les entreprises.

100% des attaques bloquées

Sur la partie technique, DuDu Mimran reste muet sur la version de Windows utilisée pour les recherches. Il indique simplement que l’OS peut bloquer les failles de type zero day, grâce au processus de « randomisation (gestion aléatoire) de toute la mémoire » des applications spécifiques à Windows. En transformant la mémoire de l’ordinateur en cible mouvante, un pirate ne peut pas l’attaquer et donc endommager le reste de l’ordinateur et les données.

Pour l’instant, le Windows ultra-sécurisé n’est pas disponible publiquement, mais les tests réalisés montrent qu’il est capable de bloquer 100% des attaques en gérant aussi les « faux positifs ». On ne sait pas si ces recherches déboucheront sur une version commerciale de l’OS, ni si Microsoft est partenaire des travaux. Il est probable au regard de la présence de la firme de Redmond en Israël et la nature des recherches, qu’elle s’y intéresse un tant soit peu.

A lire aussi :

Windows 10 : la sécurité et l’authentification renforcées (épisode 5)

Patch Tuesday : des correctifs musclés sous pression de Hacking Team

Crédit Photo : breakwavemedia-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur