LogicielsOpen Source

Solutions Linux / Open Source 2012 : PHP anime un tiers du web !

Andi Gutmans, Zend Technologies © Silicon.fr
1 10 Donnez votre avis

Depuis 2004, PHP a explosé sur le web, où il occupe maintenant un tiers du marché. Cette offre s’impose également de plus en plus au sein des entreprises.

Andi Gutmans est le CEO et le cofondateur de Zend Technologies. Il a animé la dernière keynote du salon Solutions Linux / Open Source 2012, avec comme sujet central PHP.

Il est vrai que le Zend Engine est le moteur se trouvant au cœur de PHP. La société s’est également fait connaitre pour ses outils de développement (Zend Studio et sa base open source, les Eclipse PHP Development Tools), le Zend Framework (qui permet d’industrialiser le développement PHP) et Zend Server (le numéro un des serveurs d’applications PHP).

5 millions de développeurs

Andi Gutmans est revenu sur le succès de PHP, sur le web tout d’abord, et maintenant en entreprise. Un succès porté par la popularité de cette offre chez les développeurs et le vaste écosystème d’applications PHP.

« PHP est présent sur plus d’un tiers des sites web, explique le patron de Zend Technologies. Cinq millions de développeurs utilisent ce langage de programmation. »

PHP a réellement décollé avec l’arrivée de la version 5.0.0 en 2004. Cette mouture apportait en effet d’importantes innovations : un support objet solide, la gestion des services web, le XML en natif et de bonnes performances.

Un succès qui touche aussi Zend

Andi Gutmans revient également sur le succès de sa société, en particulier avec le Zend Framework, téléchargé plus de 10 millions de fois et regroupant plus de 200 contributeurs, dont des entreprises de grande taille.

Parmi les références de l’éditeur, signalons BNP Paribas, qui dispose de plusieurs centaines d’applications PHP. Preuve que cette offre est de mieux en mieux acceptée par les professionnels, comme nous l’indiquions précédemment.

Zend Technologies a su également nouer des partenariats stratégiques : avec IBM (System i, DB2, Informix), Oracle (Oracle Linux, Oracle DB) et Microsoft (Windows).

Les prochaines clés des applications ? « Le mobile, le social et la collaboration, avec le cloud au centre de cette transformation », explique Andi Gutmans. Joignant l’acte à la parole, l’éditeur a déjà commencé son virage vers le cloud, « de futures annoncent [étant] à venir ».

Crédit photo : © Silicon.fr