Sony rachète Optical Archive, spécialiste du stockage sur Blu-Ray

CloudData & StockageDatacentersStockage
1 0 Donnez votre avis

Sony vient d’acquérir la start-up Optical Archive. Issue d’un projet de Facebook, elle élabore un système de stockage des données sur Blu-Ray pour la sauvegarde des informations peu utilisées.

Avec le développement de Netflix ou d’iTunes, la technologie Blu-Ray ne représente plus l’avenir du contenu audiovisuel. Cependant, une autre vie est possible depuis que Facebook a créé un système de stockage comprenant ce type de disque. En janvier 2014, le réseau social surprenait son monde en dévoilant un prototype d’armoire dotée de 10 000 Blu-Ray soit une capacité de stockage de 1 Po. Ce matériel s’adresse à ce que l’on appelle le « cold storage » ou les données froides, c’est-à-dire les informations comme les photos, les vidéos qui ne sont pas souvent utilisés. Les entreprises de la taille de Facebook sont à la recherche de solutions de stockage optimum avec un rapport prix/ consommation énergétique plancher. Concrètement, l’utilisation de disques Blu-ray permet de réduire la facture d’investissement de 50 % et les besoins en électricité de 80 % par rapport à des systèmes de ‘stockage froid’ sur disque dur. Le tout avec une densité intéressante et une durée de vie des disques estimée à 50 ans.

Expertise de Sony et ambition dans le datacenter

Derrière cette avancée technologique, il y a un homme, Frank Frankovsky, qui a été pendant 5 ans responsable du design matériel et des approvisionnements chez Facebook. Il a quitté la firme de Menlo Park en mars 2014 pour fonder Optical Archive. L’homme est aussi connu pour être le chef du projet Open Compute qui réunit plusieurs sociétés pour trouver de nouvelles spécifications pour les équipements au sein des datacenters.

Pour l’instant, Optical Archive n’a pas lancé ou dévoilé de produits, mais la start-up fait parler d’elle. En effet, Sony vient d’annoncer son rachat pour un montant non divulgué. Pour le géant japonais, cette acquisition va lui permettre d’apporter son expertise à la start-up dans le domaine des disques optiques et de lui ouvrir de nouveaux horizons commerciaux. Des travaux sont en cours pour augmenter la capacité des Blu-Ray pour atteindre 300 Go. Un concurrent direct à la bande qui n’en finit pas de survivre et de repousser les limites.

A lire aussi :

Les lecteurs Blu-Ray, un mauvais film pour la sécurité informatique

IBM et Fujifilm densifient aussi le stockage sur bande

Crédit Photo : Bastian Weltjen-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur