Sopra Steria révise sa marge à la hausse et bondit en bourse

ProjetsSSII

Fort de la progression de son activité en France au premier semestre, le groupe Sopra Steria vise désormais une marge opérationnelle d’activité 2015 de l’ordre de 6,5 %. Le titre bondit en Bourse.

Le groupe Sopra Steria fusionné en 2014 a publié ce jeudi des résultats semestriels  supérieurs aux attentes et révisé à la hausse son objectif de marge opérationnelle pour l’année. La SSII a réalisé un chiffre d’affaires de 1,768 milliard d’euros au premier semestre 2015, soit une hausse de 6,4 % par rapport à la même période l’an dernier sur une base pro forma (2 % de croissance organique).

Après la prise en compte d’une charge de 2,4 millions d’euros d’intérêts minoritaires, le résultat net part du groupe français a reculé à 26,9 millions d’euros (contre 33 millions d’euros au premier semestre 2014 sur une base pro forma). Mais le résultat opérationnel d’activité du groupe a atteint 107,4 millions d’euros sur le semestre (contre 104,3 millions il y a un an). Et Sopra Steria a limité le repli de sa marge opérationnelle (6,1 % sur le semestre, contre 6,3 % au premier semestre 2014 sur une base pro forma), grâce aux performances françaises (+3,4 points de marge à 9,6%).

Progression de l’activité en France

En France, Sopra Seria réalise plus d’un tiers de ses ventes. Le chiffre d’affaires semestriel national du groupe est en croissance organique de 1,8% à 666,2 millions d’euros, dont 562,8 millions sur le semestre, en croissance organique de 3,1 %, pour l’entité conseil et intégration de systèmes. Mais l’entité I2S (Infrastructure & Security Services) est en baisse de 4,6 % à 103,4 millions d’euros.

Au Royaume-Uni, Sopra Steria affiche un chiffre d’affaires en léger repli organique (-1 %) à 518,3 millions d’euros au premier semestre 2015. En revanche, dans le reste de l’Europe, les revenus de la SSII française ont progressé de 4,3 % à 346,3 millions d’euros. Par ailleurs, Sopra Banking Software (l’activité logiciels bancaires du groupe) a enregistré une croissance organique de 7,5 % à 138,3 millions d’euros. Et les autres solutions ont progressé de 3,2% à 99 millions d’euros.

Révision à la hausse des objectifs

Dans ce contexte favorable, le groupe Sopra Stera table désormais sur un taux de marge opérationnelle d’activité d’environ 6,5 %, au lieu de 6 % précédemment. L’entreprise qui emploie plus de 37 000 personnes dans le monde, prévoit aussi une croissance organique de son chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 2 %. À la mi-journée, l’action du groupe a bondi de 11,15% à 95,59 euros.

Sopra Steria finalise le rachat de Cimpa auprès d’Airbus
Sopra Steria : le départ de François Enaud n’est pas une surprise

crédit photo © TijanaM – Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur