CloudDatacenters

Le SSD se répand dans les datacenters européens

SSD STEC VMworld
1 0 Donnez votre avis

Selon une étude menée par STEC, 56 % des responsables européens de datacenters ont déployé des disques SSD.

Profitant du salon VMworld Europe, le fabricant californien de disques SSD (Solid State Drive) STEC a dévoilé les résultats d’une enquête réalisée auprès des visiteurs sur les usages des SSD dans les datacenters européens.

Plus d’un responsable d’informatique d’entreprise sur deux (56 %) a indiqué avoir déployé des SSD dans son système d’information. L’adoption des disques Flash se confirme largement puisque les deux tiers des responsables équipés (37 % des personnes interrogées) vont même jusqu’à envisager de prolonger l’expérience et d’installer plus de SSD dans leur SI au cours de l’année prochaine.

La performance, en attendant la compétitivité

STEC a également interrogé les visiteurs sur les usages du SSD. Sans surprise, 75 % d’entre eux ont cité les performances et la réactivité des disques SSD, et 73 % le nombre d’opérations en entrée/sortie par seconde (IOPS) et le temps de réponse.

En revanche, et là aussi ce n’est pas une surprise, la compétitivité, l’avantage concurrentiel apporté par les SSD n’a été cité que par 1 % des répondants.

Cela amène à deux commentaires : le prix des SSD demeure élevé et donc ne figure pas dans les arguments qui militent pour cette technologie, c’est donc la performance qui pilote leur déploiement ; l’usage du SSD se répand rapidement dans les datacenters européens, à un rythme qui se rapproche des pratiques américaines. Le passage à la technologie Flash ne se discute plus, elle s’impose quel qu’en soit le prix… pourvu que celui-ci continue de baisser !

Enfin, selon les responsables informatiques européens, ce sont surtout (59 %) les applications de base de données qui généreront la plus forte demande en SSD au cours de l’année à venir.