SSII : début d'inquiétude pour 2008

Cloud

La crise financière qui secoue les marchés pourrait avoir des conséquences sur l’activité des SSII l’année prochaine

L’optimisme commence à s’effriter. En octobre dernier, le Syntec Informatique (le syndicat patronal de la profession) soulignait la bonne santé du marché français des SSII. Selon ses estimations, la croissance du secteur devrait atteindre 6,5% en 2007 après une progression similaire en 2006 et 2005. Côté prévisions, le syndicat tablait sur environ 6% pour 2008 et osait parier sur un maintien de ce rythme pendant dix ans…

Mais entre temps, les conséquences désastreuses de la crise du subprime ont douché cet optimisme. Certes, les SSII françaises affichent globalement de bons résultats au 3e trimestre. Surtout, elles n’ont pas encore constaté de signes de ralentissement, même dans les projets liés aux services financiers. Mais cette situation pourrait ne pas durer, l’impact sur l’activité prenant du temps à passer l’Atlantique.

« Nous commençons à sentir une certaine nervosité chez les clients », explique un grand prestataire informatique cité parles Echos. « Un phénomène qui n’est pas seulement aux ‘subprimes’, mais à l’évolution de l’ensemble de l’environnement économique, qu’il s’agisse de la hausse de l’euro ou du pétrole ». « Cela ne se voit pas dans les chiffres mais le premier semestre 2008 suscite désormais des interrogations », ajoute Jean-François Perret, président du directoire du cabinet Pierre Audoin Consultants, également cité par le quotidien économique.

Outre un contexte économique de plus en difficile, les observateurs soulignent également la montée en puissance des SSII indiennes. Elles pourraient venir concurrencer plus frontalement les SSII européennes et françaises car elles sont confrontées à la baisse du dollar face à la roupie et doivent donc rééquilibrer leurs activités notamment en étant moins dépendante du marché américain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur