Stockage : Online C14 en accès gratuit sur juillet et août

Data & StockageStockage
2 2 Donnez votre avis

La solution d’archivage C14 d’Online est en libre accès pendant la période estivale. L’occasion de l’essayer.

Nous vous avons présenté l’offre de stockage froid d’Online la semaine passée, C14. Voir à ce propos notre précédent article « Avec C14, Online s’invite dans le stockage Cloud longue durée ».

Bonne nouvelle, C14 est gratuit pendant juillet et août. De quoi se faire la main sur cette nouvelle technologie. Voici quelques rappels concernant le mode d’utilisation de cette solution :

  1. Il convient de mettre en place une boite de dépôt. Une étape gratuite.
  2. Le transfert des données doit être effectué sous 7 jours, en FTP, SFTP, Rsync ou SCP. Là encore, c’est gratuit.
  3. L’opération de création de l’archive chiffrée est lancée. Coût : 0,01 euro HT le gigaoctet traité en mode standard (99,999999999 %) ; 0,02 euros HT en mode entreprise (99,99999999972 %).
  4. Les données sont archivées au prix de 0,002 euro HT par mois le gigaoctet en mode standard ; 0,003 euro HT par mois le gigaoctet en mode entreprise.

Les opérations de désarchivage, destruction et vérification sont elles aussi facturées 0,01 euro HT le gigaoctet traité en mode standard ; 0,02 euros HT en mode entreprise. Il est curieux qu’Online facture la destruction des données… Concernant le désarchivage, la procédure est identique à l’archivage, les données stockées étant mises à disposition de l’utilisateur via une boite de retrait.

Sécurité maximale

À noter : il est possible de créer autant d’archives que souhaité, la taille maximale de chacune (et donc de chaque boite de dépôt) étant de 40 To.

Les informations sont chiffrées en AES-256-CBC, seul l’utilisateur possédant la clé de chiffrement. Toutefois, lors du transfert vers la boite de dépôt, ou depuis la boite de retrait, les données sont en clair. Il peut donc être bon de les chiffrer une première fois avant l’envoi vers C14. Le niveau de confidentialité sera alors parfait, personne, ni chez Online, ni à l’extérieur, ne pouvant alors lire la version décryptée des données stockées sur C14.

À lire aussi :
De la RAM à la bande : les 4 strates du stockage
Red Hat révise sa solution de stockage objet Ceph
Stockage objet : Scality lance S3 Server pour les développeurs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur