Pourquoi Sundar Pichai est le nouvel homme fort de Google

GouvernanceLogicielsMobilitéOS mobilesRégulations
3 13 Donnez votre avis

Fort des succès enregistrés dans les activités historiques de l’entreprise, Sundar Pichai est nommé directeur général de Google, filiale du nouveau conglomérat Alphabet, dirigé par Larry Page. Une consécration pour la figure montante de l’entreprise.

À 43 ans, Sundar Pichai est promu directeur général de Google. Et ce dans le cadre d’un changement de structure organisationnelle salué par les marchés, Google devenant une des filiales du conglomérat Alphabet dirigé par Larry Page. Sundar Pichai « est monté d’un cran depuis octobre dernier, lorsqu’il a pris la responsabilité ‘produit et ingénierie’ de nos activités Internet », explique le cofondateur de la firme de Mountain View dans un billet de blog publié lundi 10 août. Considérant les progrès réalisés, « il est temps pour Sundar d’être Pdg de Google », a-t-il ajouté.

La cote de Sundar Pichai au plus haut

Né en Inde, Sundar Pichai est diplômé de Stanford et de la Wharton School aux États-Unis. L’ingénieur a fait ses classes au sein de l’équipementier Applied Materials (semi-conducteurs) et du cabinet de conseil McKinsey & Company, avant de rejoindre Google en 2004. Il a gravi les échelons de la société Internet avec succès, des développements de la barre d’outils de Google à la gestion de l’ensemble des activités historiques de l’entreprise.

Courtisé par la concurrence américaine, Sundar Pichai a été approché par Twitter dès 2011. Pour le retenir, Google lui aurait versé des millions de dollars en stock options. Il fut également un temps cité comme candidat à la succession de Steve Ballmer chez Microsoft. Ce poste a finalement été dévolu en février 2014 à Satya Nadella, né en Inde lui aussi…

Google, Chrome, Android…

En 2012, lorsque Sundar Pichai était à la tête des activités centrées sur le navigateur Web Chrome et sur le système d’exploitation dérivé Chrome OS, il avait ajouté à son portefeuille les Google Apps et supervisé le développement de Drive. L’année suivante, l’ingénieur a récupéré la supervision du système d’exploitation mobile Android, jusqu’alors assurée par le cofondateur de l’OS, Andy Rubin.

Promu en octobre 2014 vice-président en charge des produits, Sundar Pichai a eu la responsabilité de la plupart des services Internet de Google : moteur de recherche, solutions publicitaires (AdWords…), réseau social (Google+), cartographie (Maps) et offres d’infrastructure. Interrogé en mai 2015 par Dieter Bohn sur sa vision du futur, Sundar Pichai déclarait vouloir créer « une technologie qui rapproche », plutôt que de segmenter. Il doit maintenant préciser sa politique en tant que CEO.

Lire aussi :

Sundar Pichai va prendre les rênes de plusieurs services Google
Le Nasdaq salue la transformation de Google en Alphabet
Alphabet : Google a oublié Internet


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur