Support multicœur : Mozilla promet du mieux pour 2017

LogicielsNavigateursOpen SourcePoste de travail
Firefox © Khoroshunova Olga - Shutterstock
2 3 Donnez votre avis

Mozilla décrit – encore une fois – la feuille de route du support multicœur de Firefox. Le butineur de la Fondation prend un retard considérable sur la concurrence.

Firefox est le grand perdant de notre dernier comparatif des navigateurs web (voir à ce propos l’article « Dossier comparatif : les navigateurs web de l’année 2016 »). En cause, une architecture vieillissante, incapable de tirer la quintessence des processeurs à cœurs multiples utilisés aujourd’hui.

Avec Firefox 48, les développeurs ont commencé à déployer les premiers résultats du projet Electrolysis, permettant de faire fonctionner l’interface utilisateur de Firefox et le rendu des pages web dans deux processus différents. Le nombre d’utilisateurs bénéficiant de cette avancée a été progressivement augmenté. Bonne nouvelle, si les derniers tests se déroulent bien, l’ensemble des utilisateurs de Firefox 51 devrait profiter de cette technologie.

Projets à long terme pour besoins à court terme

La Fondation Mozilla travaille à d’autres tâches sur le long terme. Premier objectif : utiliser plusieurs processus pour le rendu des différents onglets, contre un seul aujourd’hui. Une fonctionnalité qui ne sera dans un premier temps accessible que dans la version alpha du butineur.

Second objectif : l’intégration d’un bac à sable dans Firefox, afin de réduire les risques en matière de sécurité. La version Windows de Firefox 50 dispose aujourd’hui d’un bac à sable aux effets limités. Ce dernier devrait devenir plus restrictif au cours des mois à venir. Il sera également proposé sur les moutures macOS et Linux du butineur.

Deux bonnes nouvelles. Toutefois, support multicœur et bac à sable sont intégrés depuis des mois – voire des années – dans les navigateurs web concurrents. Il est à craindre que cette prudence/lenteur de Mozilla soit fatale à moyen terme à Firefox.

À lire aussi :
Mozilla corrige une faille critique touchant Tor dans Firefox
Firefox Focus, le navigateur web anti-tracking d’iOS
Firefox 50 : plus de vitesse, plus de sécurité

Crédit photo : © Khoroshunova Olga – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur