SUSECon 2015 : SUSE et SAP rapprochent Cloud Foundry d’OpenStack

CloudEditeurs de logicielsIAASLogicielsMiddlewareOpen SourcePAASProjets
SUSECon Cloud Foundry
3 6 Donnez votre avis

SUSE devient un membre de la Cloud Foundry Foundation et compte travailler – avec SAP – à la mise au point d’un pont permettant de relier cette offre PaaS à l’IaaS OpenStack.

Nous l’avons évoqué hier (voir « OpenStack, PaaS, Ceph: ce qu’il faut attendre de la SuseCon »), SUSE investit le secteur du PaaS (Platform as a Service) au travers d’une adoption de l’offre Open Source Cloud Foundry. À cet effet, SUSE devient un membre de la Cloud Foundry Foundation.

L’éditeur va contribuer encore plus intensément aux travaux de la communauté dans ce domaine. Nils Brauckmann, PDG de SUSE (à droite sur la photo), confirme que Cloud Foundry se rapprochera de l’offre IaaS SUSE OpenStack Cloud.

Une passerelle signée SUSE et SAP

Un pont entre ces deux technologies sera créé, qui prendra la forme d’un OpenStack CPI (Cloud Provider Interface) dédié spécifiquement à Cloud Foundry (projet BOSH). Une solution qui sera mise au point conjointement par SUSE et SAP.

La présence de SAP peut sembler ici étonnante. Il n’en est rien. La firme européenne est en effet devenue membre des mouvements Cloud Foundry et OpenStack pendant l’été 2014 (voir « Cloud : SAP rejoint Cloud Foundry et OpenStack »). Depuis, la firme a livré YaaS, middleware signé Hybris (filiale de SAP). Et commencé à bâtir des solutions CRM autour de ce PaaS (voir à ce propos notre article « SAP construit le futur de son CRM autour de Hybris »). Cloud Foundry devient donc rapidement une pièce des maitresses des solutions middleware SAP.

À lire aussi :
SUSE adapte son offre aux serveurs Power Systems for SAP HANA d’IBM
Quiz Silicon.fr – Savez-vous tout de l’histoire de SUSE ?
SUSE et Huawei, soutiens de SAP HANA en Chine


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur