Synchronisation : Google révise son offre via G Suite

CloudData & StockageDSIMobilitéProjetsStockage

A travers G Suite, Google remodèle les fonctions de synchronisation autour de Drive File Stream pour les entreprises et Backup and Sync pour les postes individuels.

Google fait évoluer son application de synchronisation des données sur poste local et en ligne, rattachée à la suite d’outils de productivité G Suite.

La semaine dernière, la firme Internet de Mountain View a annoncé qu’elle arrêterait de supporter Drive à partir du 11 décembre prochain. L’application pour Windows et macOS sera totalement fermée le 18 mars prochain.

D’ici là, Google invite les utilisateurs de G Suite, l’offre de bureautique en ligne, à se tourner vers Drive File Stream (depuis la console d’administration dans Apps > G Suite > Drive and Docs > Data Access) qui sera disponible à partir du 26 septembre.

Pour leur part, les particuliers peuvent remplacer l’application Drive par Backup and Sync en effectuant une mise à jour.

Le service de stockage de fichiers dans le Cloud en lui-même ne devrait pas être modifié, Google continuera d’offrir 15 Go d’espace par défaut par utilisateur (My Drive) et 30 Go pour les souscriptions à G Suite Basic.

Les fichiers en ligne resteront accessibles depuis n’importe quel périphérique équipé de Drive, PC fixe comme smartphones Android et iPhone/iPad.

Diffuser des fichiers depuis le Cloud

Si les fonctionnalités des deux applications sont proches, elles diffèrent sur certains points.

Drive File Stream permet d’accéder à des fichiers Drive stockés dans le cloud directement sur votre ordinateur (Mac ou PC) et d’économiser ainsi de l’espace disque et de la bande passante réseau.

Comme Backup and Sync, Drive File Stream permettra de synchroniser des fichiers individuels (mais pas des répertoires complets) ou d’utiliser des applications Windows natives.

Backup and Sync permettra néanmoins de diffuser des fichiers à la demande (fonction « placeholder ») à partir du Cloud, sans pour autant les copier localement.

Une fonctionnalité que Microsoft devrait installer dans Fall Creators Update, la prochaine version de Windows 10 attendue le 17 octobre prochain (et intitulée OneDrive Files on Demand).

D’autre part, Backup and Sync conservera un raccourci vers l’application tandis que Drive File Stream sera intégré au gestionnaire de fichiers.

Drive File Stream privilégie la préservation de l’espace disque des utilisateurs en ne proposant d’effectuer des recherches dans le cloud et ne télécharger que les fichiers que l’on souhaite disposer localement tandis que Backup and Sync tend à conserver les fichiers du disque dur et les dupliquer dans le Cloud.

Les deux applications de Google aux fonctionnalités proches ont de quoi dérouter, d’autant que les utilisateurs de G Suite pourraient se retrouver à utiliser Backup and Sync parallèlement à Drive File Stream sur la même machine. Ce que Google veut éviter.

« Si un utilisateur exécute à la fois Drive File Stream et Backup and Sync sur la même machine, il sera invité à arrêter la synchronisation de My Drive avec Backup and Sync afin de sauvegarder l’espace disque », précise la firme californienne dans un billet de blog.


Lire également
Google Drive va bientôt assurer le backup des PC et Mac
Système U se convertit progressivement aux Google Apps
Google dégaine le stockage illimité dans Drive pour les pros


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur