Synergy 2016 : Citrix propulse Netscaler du datacenter au Cloud

CloudDatacentersDSIProjetsRéseauxVirtualisation
2 36 Donnez votre avis

Un logiciel plébiscité se doit d’être décliné. C’est pourquoi Citrix propose NetScaler en version container, du SD-Wan version Enterprise et NMas pour la supervision et l’automatisation incluant de l’analytique évoluée.

Nand Mulchandani, Citrix
Nand Mulchandani, Citrix

NetScaler est l’un des produits phares et en forte croissance chez Citrix. Il s’agit d’une gamme de solutions ADC (application delivery controller ou contrôleur de livraison d’applications). Installé sur le réseau, l’ADC assume des traitements soit réseau (reroutage dynamique, répartition de charge, multiplexage, traffic shaping, accès sécurisé…) , soit pour décharger les serveurs (compression de données, mémoire cache, accélération SSL, répartition de charge, etc.).

« NetScaler est notre solution de Software Defined Network évolué,» explique Nand Mulchandani, Vice President Market Development Delivery Networks chez Citrix. « L’approche Software Defined est inscrite dans l’ADN de Citrix. C’est d’ailleurs le seul ADC du marché à avoir enregistré une croissance den 2015, contrairement aux concurrents comme F5 Networks ou A10 Networks.»

Un NetScaler miniaturisé pour Docker

L’éditeur propose depuis plusieurs années ses modèles MPX/SDX et VPX. «Les premiers sont des appliances comprenant le logiciel et un matériel standard que nous nous contentons d’assembler. En effet, NetScaler a vocation à s’exécuter indépendamment de la plateforme matérielle. Et VPX est l’appliance virtuelle de NetScaler,» précise Nand Mulchandani. Après une annonce en janvier dernier, Citrix a présenté dans le détail NetScaler CPX, qui sera disponible en milieu d’année. Cette version de son ADC, destinée aux containers, tourne sous Linux et est packagée sous la forme d’un container Docker. La version initiale propose les fonctions les plus demandées : l’équilibrage de charge L4 et L7, et le chiffrement SSL. Le produit final reprendra l’ensemble des fonctions NetScaler et sera disponible au courant du second semestre 2016.
NetScaler CPX peut être simplement déployé via une commande en ligne Docker, comme tout autre container.

Un Wan virtuel centralisé, plus cohérent

NetScaler SD-Wan a pour but de simplifier la gestion des liaisons et du trafic dans un réseau d’entreprise étendu (Software Defined Wan). Ce logiciel rassemble toutes les liaisons fixes et distantes du réseau étendu de l’entreprise dans un Wan virtuel. Alors, il mesure sans cesse le trafic et l’état général pour assurer les meilleures performances aux applications prioritaires, assurer une sécurité et une disponibilité globales optimales… Bref: il s’agit d’augmenter les performances des applications traditionnelles ou SaaS, ou des postes de travail virtuels, pour les utilisateurs distants, mobiles ou non.
Lors de Synergy 2016, l’éditeur a annoncé NetScaler SD-WAN Enterprise Edition qui propose une console unique centralisant les équipements et logiciels d’un réseau étendu (sièges et filiales): virtualisation WAN, optimisation, gestion des performances ou sécurité.

Fonctionnement de NMas

Superviser et automatiser…

L’application delivery network (réseau de livraison d’application) NetScaler adresse aussi bien des applications traditionnelles que des applications de nouvelle génération. Toutefois, pour gagner en agilité et en rapidité, l’entreprise réclame plus d’automatisation, d’orchestration, de supervision… Une demande plus justifiée encore lorsqu’il s‘agit de déployer des ADC dans un réseau classique, mais aussi sur du cloud hybride, ou avec des containers ou micro-services. Pour répondre à ces besoins en milieu hétérogène et complexe, Citrix annonce NMas, NetScaler Management and Analytics System.

Pour les applications traditionnelles, NMas offre aux équipes réseau l’évolutivité des services L4-L7, simplifiant le dépannage grâce à une vue opérationnelle de l’infrastructure applicative. Pour l’informatique agile, NMas réduit les cycles de développement avec ses outils permettant d’intégrer du load balancing (équilibrage de charge) et de faciliter la mise en production, entre autres.

Nmas centralise les politiques de gestion des équipements et applications, peut en assurer l’automatisation, tout en procurant des analyses en temps réel et de bout en bout. Le tout sur une plateforme unique. Appréciable dans le cadre d’une démarche DevOps. Les incidents détectés en temps réel pointent sur des indicateurs précis accélérant la réparation. Des algorithmes peuvent même aller jusqu’à prédire les incidents éventuels pour évoluer vers une maintenance proactive.

NMas est compatible avec tous les produits réseau de Citrix, diminuant ainsi fortement leur ROI : MPX, VPX, Gateway,  SDX, CPX, SD-WAN, and ByteMobile Traffic Director.

… et concevoir simplement des modèles de configuration

Encore à l’état de projet, le futur moteur StyleBook propose une méthode pour concevoir des configurations types (des modèles, en quelque sorte) en utilisant des pratiques agiles. Créés par des développeurs ou ingénieurs réseau, les StyleBooks décrivent des configurations NetScaler. Il devient alors possible de les instancier automatiquement, avec des indicateurs analytiques associés.

Openstack ou les architectures de containers permettent de déployer et configurer automatiquement des applications et des infrastructures. NMas est intégré avec l’orchestration et les services de découverte de containers comme Docker ou Mesosphere, mais aussi les distributions openstack de Mirantis ou RedHat. Ainsi, l’intégralité de l’infrastructure peut être automatiquement configurée ou modifiée à la volée.

A lire aussi :

Nutanix, Raspberry Pi, les multiples vies de la virtualisation selon Citrix

Synergy 2016 : Citrix is back en misant sur le Cloud


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur