Poste de travailStockage

Synology mise sur les applicatifs pour enrichir ses NAS

Synology NAS DiskStation écosystème logiciel
3 1 Donnez votre avis

Synology enrichit ses NAS DiskStation et RackStation de services à valeur ajoutée, dont une solution collaborative compatible Exchange, signée Zarafa.

Synology confère à ses NAS un supplément d’âme au-delà de leur office de serveurs de fichiers et en étoffe l’écosystème logiciel avec des services à valeur ajoutée. En l’occurrence, des applicatifs déployables à la demande.

Zarafa contribue aujourd’hui à cet enrichissement avec un serveur open source compatible Exchange. Cette solution collaborative permet de synchroniser courriers, agendas, contacts et listes de tâches, mais aussi d’utiliser des plug-ins tiers écrits en Python et de bénéficier d’une implémentation open source du protocole ActiveSync.

En conformité avec le modèle économique spécifique qu’implique la politique de Synology, l’ensemble est gratuitement mis à disposition, sous la forme d’un paquet installable depuis une logithèque web liée à DiskStation Manager (DSM), le système d’exploitation qui équipe les NAS de la marque. Une connexion Internet suffit alors pour s’y connecter et en faire usage. Les mises à jour sont instantanées.

Un champ d’électrons libres

Les applications tierces certifiées comme celle de Zarafa fleurissent, alors que Synology s’est fait fort d’adresser les nouveaux usages en matière de cloud computing, de virtualisation, de collaboration ou encore de protection antivirus. À cet effet, le constructeur fournit un kit de développement et recourt à quelque 4900 bêta-testeurs pour diversifier les capacités de DSM.

Passé en version 4.0 au printemps dernier, l’OS de la maison doit désormais beaucoup à sa logithèque. Parmi les applications officielles, Cloud Station permet le partage sécurisé de fichiers ; Directory Server y adjoint un service d’authentification centralisée ; Surveillance Station se dédie à la gestion des caméras IP ; Syslog agrège les rapports d’activité des différentes machines connectées au réseau ; Time Backup est un auxiliaire de sauvegarde ; et Antivirus parle de lui-même.

La plate-forme collaborative de Zafara entre dans la catégorie des logiciels tiers. C’est également le cas de Dokéos (e-learning), de phpMyAdmin (gestion de bases de données), de SugarCRM ou encore du trio Drupal – Joomla – WordPress.