Les systèmes de stockage de HPE plantent les impôts australiens

CloudData & StockageDatacentersDSIProjetsSecteur PublicStockage

Les impôts australiens ont connu deux jours d’interruption de service en raison d’une panne sur le stockage. Le plantage d’un SAN 3Par aurait provoqué la perte d’un Po de données !

Les services en ligne et le site Web des impôts australiens (Australian Taxation Office ou ATO) ont été bloqués entre lundi matin et mardi soir (heure locale), en raison de problèmes matériels affectant des systèmes de stockage HPE. Le constructeur californien a été appelé à la rescousse par son client. « Ces interruptions de service sont liées à une nouvelle solution matérielle qui a été mise à jour en novembre 2015, précise Steve Hamilton, le DSI de cette agence gouvernementale dans un communiqué.  Nos systèmes de backup primaires, qui auraient dû prendre le relais immédiatement, ont aussi été touchés. » Le DSI ajoute que, selon les informations dont il dispose, il s’agit de la première fois que ce problème se manifeste dans le monde. ATO et HPE sont en train d’essayer d’en déterminer la cause.

Selon nos confrères australiens de iTnews, la panne provient d’un plantage « catastrophique » d’une solution de stockage HPE. Et de relever qu’ATO avait fait l’acquisition de deux SAN 3Par en fin d’année dernière (rappelons que 3Par a été racheté par HP en 2010). La corruption d’un des deux SAN aurait causé la perte d’un Po de données, un volume colossal. Selon iTnews, cette corruption de données sur le système primaire se serait propagée au back-up, empêchant un redémarrage immédiat des systèmes d’APO sur le SAN de secours.

« Déterminer les causes de la panne »

Face à l’échec du back-up à chaud, les taxes australiennes ont dû mettre en place une solution de contournement, probablement basée sur la restauration de sauvegarde. Mais cette reconstruction a pris plus de temps que prévu, a reconnu Steve Hamilton. Ce dernier assure toutefois qu’aucune compromission de données n’est associée à la panne, qui touche tant les contribuables que les agents décentralisés de l’administration. Selon iTnews, la panne concerne aussi le CRM Siebel et les systèmes SharePoint, ce qui a mis une partie des équipes centrales de l’agence au chômage technique.

Le 13 décembre, vers 18h30 (heure locale), ATO est parvenu à remettre sur pied son site Web, mais prévient que certains outils, comme des calculateurs ou des services online, restent indisponibles. Au total, la panne aura duré deux jours entiers. Et ATO semble fermement déterminé à ne pas en rester là vis-à-vis de son prestataire : « après la restauration complète, les enquêtes se poursuivront pour déterminer les causes de la panne et s’assurer que nous avons traité les problèmes sous-jacents. Il s’agira aussi de préciser pourquoi la bascule vers les systèmes de back-up ont échoué à cette occasion », écrit ATO dans un communiqué.

ATO a sélectionné HPE (alors HP Enterprise Services) en 2010 pour l’ensemble de son infrastructure IT centralisée, allant des services de support des mainframes, au datawarehouse ou au stockage en passant par le réseau ou l’hébergement en datacenters.

Mise à jour le 14/12 à 9h45 :

Dans une mise à jour de son communiqué relatif à cette affaire, ATO assure n’avoir perdu aucune donnée à l’occasion de cette panne, contrairement à ce qu’indique iTnews. L’agence anticipe toutefois « des interruptions provisoires au cours des prochaines jours à mesure que se poursuit la restauration de l’ensemble des services ».

A lire aussi :

La bourse australienne stoppée par une « panne matérielle »

Panne de Delta : le plan de secours informatique n’a pas décollé

Piratée, l’Australie arrête son recensement en ligne et tacle IBM

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur