Tablettes et PC baissent au profit des smartphones

MobilitéPCPoste de travailSmartphonesTablettes
6 8 Donnez votre avis

Les ventes de composants, reflet de celles des produits qu’ils équipent, sont en chute sur les PC et tablettes. En cause, la domination des smartphones, notamment les modèles à grand écran, explique IC Insights.

IC Insights revoit ses prévisions de ventes de composants à la baisse pour le marché de PC et tablettes. « Le marché des tablettes a calé dans la première moitié de 2015 en raison de la popularité croissante des smartphones à grand écran et du manque d’intérêt pour les nouvelles tablettes, qui n’ajoutent pas suffisamment de fonctionnalités ou de capacité pour convaincre les utilisateurs existants de remplacer leur équipement », explique la société.

Les ventes de composants pour tablettes devraient ainsi chuter de 5 % en 2015, pour atteindre les 16,6 milliards de dollars. Même mouvement à la baisse pour ceux dédiés aux PC, avec des ventes en baisse de 3 %, à 57,7 milliards de dollars. Seul marché en croissance, celui des ordinateurs portables ‘Cloud’, comme les Chromebooks de Google, qui devraient consommer pour 931 millions de dollars de composants. +38 % sur un an.

La 4G et la crise

Si les chiffres avancés par IC Insights semblent corrects, les raisons invoquées pour la baisse du marché des tablettes semblent, au minimum, incomplètes.

Avec ou sans smartphones, les ventes de composants pour tablettes étaient appelées à chuter, du fait de la fin de la phase initiale d’équipement et de la baisse des prix des composants, liée à des économies d’échelle. Si les utilisateurs remplacent leur smartphone, c’est essentiellement pour deux raisons : l’arrivée de la 4G, qui n’était pas supportée par la génération précédente de terminaux mobiles ; et l’émergence d’un second cycle dans la phase d’équipement.

Précisons ce deuxième point. La première phase d’achat de smartphones était essentiellement liée au remplacement de téléphones mobiles classiques. Toutefois, nombre d’utilisateurs ont fait de leur smartphone leur ordinateur principal et ont alors opté pour un modèle plus performant. Un phénomène boosté par la 4G, qui arrive à point nommé.

Ceux qui centrent leur vie numérique sur leur smartphone sont certes moins enclins à renouveler leurs tablettes et PC. La crise est toutefois aussi passée par là, limitant les possibilités d’achat de nombreux consommateurs.

À lire aussi :
Archos mise sur Windows 10 pour ses smartphones et tablettes
Samsung veut se diversifier sur le marché des tablettes
Tablettes : marché en baisse, low cost en hausse

Crédit photo : © Jakub Za – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur