impôts

Optimisation fiscale : Facebook a un ami, les Îles Caïmans

Comme les Google, Amazon et autre Microsoft, Facebook utilise aussi l’évasion fiscale… Massivement. En 2012, le réseau social aurait exfiltré vers un paradis fiscal, les Îles Caïmans, 645 millions de livres gagnés au Royaume-Uni et dans d’autres marchés.