DESCRIPTION :
Oracle Corporation est une entreprise américaine dont le siège social est situé à Redwood Shores, Californie (Etats Unis). Oracle propose les systèmes logiciels et matériels professionnels ouverts et intégrés. La firme est cotée en bourse sur le NASDAQ. Oracle inclut Oracle Enterprise Linux, Oracle VM, Oracle Fusion Middleware. Par ailleurs, Oracle a créé l’Oracle University qui propose des cours et formations à travers le monde.
PRODUITS ET SERVICES :
Oracle fournit des produits et services suivant des domaines précis, ainsi,
Via ORACLE APPLICATIONS, la firme propose des applications spécifiques aux métiers de l’industrie. Via Oracle Fusion MIDDLEWARE, Oracle met en place une suite de logiciels permettant de construire et de déployer des applications d’entreprise. Elle intègre les applications web et les systèmes d’automatisation. Cette branche prend en compte les technologies de gestion et de stockage.
Via ORACLE DATABASE, la firme propose un service complet à destination des bases de données
Via ORACLE SYSTEMES D’EXPLOITATION, l’entreprise fournit des systèmes d’exploitation comme Oracle Enterprise, Oracle Unbreakable Linux et Oracle Solaris destiné à alimenter les serveurs Sun.
Oracle est également spécialiste des SERVEURS et systemes de stockage avec notamment la technologie des serveurs Sun.

HISTORIQUE :
En 1977, Oracle Corporation est constituée en Californie par Larry Ellison, Bob Miner et Ed Oates.
En 1978, la première version d’Oracle voit le jour. Elle sépare le code et le code utilisateur, elle ne sera jamais publiée.
En 1979, la version 2 d’Oracle est conçue. C’est le premier système SQL commercial de gestion de base de données. L’entreprise change de nom et devient Relational Software Inc. (RSI)
En1982 RSI devient Oracle Systems et tient sa première conférence à San Francisco
L’année 1983 voit l’apparition de la version 3 d’Oracle. Elle est basée sur le langage C, c’est le premier RDBMS exploitable sur ordinateurs et mini-ordinateur.
En 1985, Oracle version 5 voit le jour. C’est un des premiers systèmes de bases de données relationnelles capable de fonctionner dans un environnement client / serveur.
En 1987 la firme commence à développer des applications d’entreprise. L’année suivante Oracle version 6 fait ses débuts. Plusieurs utilisateurs peuvent dorénavant travailler sur le même tableau. Le système de sauvegarde est améliorer ainsi que le PL/SQL.
En 1989, Oracle se prépare à l’avènement d’Internet en intégrant le traitement d’une base de données en ligne. Par ailleurs, elle déplace son siège sur le campus de Redwood Shores en Californie.
En 1990 la société lance Oracle Applications version 8, qui comprend des programmes de comptabilité
conçus pour l’environnement informatique client / serveur.
En 1992, Oracle 7 reçoit un engouement important des industriels grâce à ses nouvelles fonctionnalités et ses modifications architecturales.
En 1993, la société automatise les processus métiers grâce à la centralisation de bases de données
En 1996, Oracle 7.3 propose l’utilisation d’un serveur universel capable de gérer tous les types de contenus (image, vidéo, son …)
En 1998, Java est intégré au langage de programmation et notamment dans Oracle 8 Database et Oracle Applications 10.7. Dès 1999, la firme propose une technologie capable de supporter XML et Linux. Oracle Applications 11i et Oracle8i Database en sont dotés.
L’an 2000 consacre l’Oracle E-Business Suite Release 11i qui intègre une suite d’applications à destination des entreprises.
En 2001, Oracle9i Database ajoute Oracle Real Application Clusters à ses bases.
Lors de l’année 2003, l’Oracle Database 10g apparait. Elle est considéré comme un utilitaire capable de traiter automatique des bases de données et à la demande.
L’entreprise assoie sa position de leader en 2005 par la finalisation de l’acquisition de PeopleSoft (l’éditeur éponyme du progiciel PGI et d’outils de CRM) et l’intention d’acquérir Siebel Systemes (l’éditeur d’outils de CRM).
En 2006, l’entreprise voit poindre ses trente ans d’expérience.
En 2007 elle acquiert Hyperion, un éditeur de solutions décisionnelles, l’année d’après en janvier 2008, c’est au tour de BEA systems, éditeur de Weblogic.
Le 2 juillet 2009, Oracle annonce 850 à 1 000 suppressions de postes en Europe, sur 17 000 en raison d’une prévision de croissance inférieure et inattendue.
Le 27 janvier 2010, le rachat de Sun Microsystems est finalisé pour la somme de 7,4 milliards de dollars américains. Rachat qui é été étudié d’extrêmement près par la commission européenne en raison d’une supposition de cas de concentrations.
Lors de l’année 2010, Phase Forward a également été acquise pour 685 millions de dollars américains.
En novembre 2010, Oracle annonce l’acquisition deArt Technology Group, Inc. (ATG), société offrant des logiciels de eCommerce, pour la somme de 1 milliard de dollars américains.

QUELQUES CHIFFRES :
Oracle est présente dans 145 pays au travers du monde. Oracle réalise un chiffre d’affaires de 35,6 milliards de dollars en 2010.

Personnalités relatives à : Oracle

safra-a-catz-379192

Voir la fiche

ellsion

Lawrence J. Ellison est le PDG et le Cofondateur d’Oracle Corporation Lawrence Joseph Ellison est né le 17 août 1944 à New York (États-Unis). Il est

Voir la fiche

A la une
audit logiciel facture

Risque de facture salée avec l’option In-Memory de Oracle Database 12.1.0.2

Le par Jacques Cheminat 0
Oracle a publié la semaine dernière un ensemble de mises à jour pour sa base de données. Mais l’option « in memory » est activée par défaut et la facture peut se révéler salée, selon un expert.

Lire la suite

data

Avec Data Cloud, Oracle propose du DaaS aux divisions métiers

Le par Jacques Cheminat 0
Oracle structure ses différentes acquisitions autour de la gestion des données internes et externes à l’entreprise en proposant une offre de Data as a Service nommée Data Cloud.

Lire la suite

bigdata oracle

Base de données : Oracle veut unifier les langues de requêtes autour de SQL

Le par Jacques Cheminat 0
Oracle va lancer à la rentrée une offre baptisée Big Data SQL qui permet d’utiliser des commandes SQL pour des requêtes dans des systèmes Hadoop ou No-SQL.

Lire la suite

Livres Blancs

CHECK POINT - Rapport Sécurité 2014

Les chercheurs de Check Point ont analysé les événements de plus de 10 000 entreprises sur une année complète pour identifier les tendances de sécurité informatique et les logiciels malveillants critiques de 2013 auxquels les entreprises doivent faire face en 2014 et au-delà. Le Rapport Sécurité 2014 de Check Point présente les résultats de cette analyse. Cette analyse en profondeur des menaces et des tendances de 2013 aidera les décideurs à comprendre les différentes menaces qui pèsent sur leur entreprise. Le rapport comprend également des recommandations sur la manière de se protéger contre ces menaces et de futures menaces.

Whitepaper Download

Fiabilité du carrier-grade - un '9' qui fait toute la différence !

Les prestataires de services de télécommunication ont travaillé d'arrache-pied au cours de ces 10 dernières années pour implanter davantage de fiabilité dans leurs réseaux. Le terme "carrier-grade" est désormais utilisé pour nommer ces réseaux hautement fiables où les ingénieurs sont capables de garantir "six 9" de fiabilité. Une telle chose, signifiant 99,9999%, équivaut à un peu moins de 32 secondes de temps mort sur l'ensemble du réseau en 1 an. Il ne fait plus aucun doutes qu'il s'agit là d'incroyables niveaux de disponibilité et de fiabilité. En revanche, qu'est ce que cela signifie-t-il ? Et quels éléments clés doivent être fournis pour réussir un carrier-grade system ?

Whitepaper Download

Transformer l'infrastructure des télécommunications en adoptant le NFV

Cet article met en avant la nécessité pour les CSP (Customer Service Provider) de maintenir un certain niveau d'innovation dans le but de rester compétitif dans environnement de network en constante mutation. Il est donc nécessaire d'avoir recours à de nouveaux services rentables, pour accroitre la satisfaction du client et réduire les coûts. Et c'est dans ce contexte qu'interviennent le NFV (Network Functions Virtualization) car il offre de nombreuses technologies permettant aux CSP de créer davantage de réseaux agiles.

Whitepaper Download

Répondre aux exigences du marché en matière de fourniture de services d'applications innovants

Dans un contexte commercial en constante évolution, caractérisé par une compétitivité extrême, l'époque où les entreprises passaient des mois, voire des années, à élaborer, tester et lancer une application, un service ou un nouvel ensemble de fonctionnalités, est bel et bien révolue. Les clients, les utilisateurs de technologies et le marché dans son ensemble sont à l'origine de ces changements : ils sont en effet plus réactifs que jamais et leurs attentes en matière de nouvelles fonctionnalités innovantes ont augmenté de concert. Autrement dit, les clients ne se contentent plus d'attendre la prochaine mise en production d'envergure. Ils ne souhaitent pas non plus se voir confrontés à des bugs ni à des défauts. En réponse à ce changement au sein même du marché, de nombreuses entreprises se sont tournées vers des méthodes permettant d'accélérer le cycle de mise en production de leurs applications, sans pour autant en impacter la qualité et le coût.

Whitepaper Download

Voir tous les livres blancs ...

Dernière News
stand Oracle Sapphire 2014

Critical Patch : Oracle corrige massivement, rassure sur Java 7 et Windows XP

Le par Jacques Cheminat 0

Oracle a livré ses mises à jour trimestrielles de sécurité pour ses différentes solutions. La firme en profite pour rassurer les utilisateurs de Windows XP sur le support de Java 7.

Lire la suite

Quiz Java programmation © Sun Microsystems - Oracle

Oracle stoppe discrètement le support de Java sous Windows XP

Le par David Feugey 0

Le support de Java 7 sous Windows XP n’est plus assuré par Oracle. Java 8 ne sera pour sa part jamais disponible sous XP… ni même l’OpenJDK 8.

Lire la suite

Oracle business intelligence in memory

Saas : Oracle veut détrôner le leader, Salesforce

Le par Reynald Fléchaux 0

Avec environ 2 Md$ en abonnements Saas par an, Oracle revendique la seconde place sur ce marché. Et entend détrôner l’actuel leader, Salesforce. Même si ce dernier conserve une confortable avance.

Lire la suite

micro systems crédit Photo : Micros Systems

Oracle confirme le rachat pour 5,3 Mds $ de Micros System

Le par La Rédaction 0

Oracle a confirmé l’acquisition de Micro System pour un montant de 5,3 milliards de dollars. Il s’agit de l’opération la plus importante depuis le rachat de Sun.

Lire la suite

Travail collaboratif

Avec LiveLook, Oracle veut améliorer la relation client des entreprises

Le par David Feugey 0

LiveLook rejoint aujourd’hui Oracle. L’éditeur propose des solutions de partage d’écran, de chat et de support en ligne dédiées spécifiquement à la relation client.

Lire la suite

Cisco réinvestit dans le cloud et le wifi

Oracle s’autoproclame second fournisseur de solutions SaaS au monde

Le par David Feugey 0

Oracle serait le second fournisseur de solutions SaaS au monde, derrière Salesforce.com. Dans le secteur de l’IaaS, la firme se dit plus puissante que Rackspace.

Lire la suite

Andrew Mendelsohn - Oracle

Oracle dispense sa leçon sur les bases de données In-Memory

Le par José Diz 0

Plus que molesté par la forte présence de SAP sur son terrain, le leader mondial des bases de données entend bien reprendre la main avec son option In-Memory annoncée pour juillet. Explication de texte avec Andrew Mendelsohn, directeur Oracle Database Server Technologies.

Lire la suite

stand Oracle Sapphire 2014

Oracle prêt à débourser 5 milliards pour se renforcer dans l’hotellerie et le retail

Le par Christophe Lagane 0

Oracle pourrait acquérir Micros Systems, un spécialiste américain des solutions Cloud pour l’hôtellerie et le retail, pour 5 milliards de dollars. La plus importante acquisition du numéro 2 mondial du logiciel depuis le rachat de Sun en 2009.

Lire la suite

stand Oracle Sapphire 2014

5 questions pour comprendre la guerre Oracle – SAP dans le In-Memory

Le par Reynald Fléchaux 0

Oracle réplique vertement à SAP dans le In-Memory. La raison de cette escalade dans la communication de l’éditeur ? Les quelque 60 à 70 % des 57 000 clients de l’ERP SAP qui exploitent la base de données Oracle. Et que l’éditeur européen veut ramener sur sa propre plate-forme : Hana.

Lire la suite

digest IT

Digest IT : Dribble SAP/Oracle sur l’in-memory, Relégation pour Bouygues Telecom ?, Une défense perméable

Le par Jacques Cheminat 1

Pas le temps de lire tous les articles, aucun souci. La rédaction de Silicon.fr vous livre un résumé de l’actualité IT de la semaine.

Lire la suite

X
Connexion S'enregistrer

Connectez-vous pour accéder à tout notre contenu.
Si vous n'avez pas encore de compte,
S'enregistrer GRATUITEMENT

perdu ?
Connexion S'enregistrer

Enregistrez-vous gratuitement pour avoir un accès illimité à tout notre contenu.

Vérifiez votre email

Merci de votre enregistrement. Nous venons de vous envoyer un email contenant un lien pour confirmer votre adresse.
(si vous ne recevez pas l'email dans quelques minutes, vérifiez votre boîte spam).

Oh, vous avez perdu votre mot de passe ?

Pour recevoir votre mot de passe, entrez l'adresse email utilisée pour vous inscrire.

Ou essayer de vous connecter à nouveau.