patent troll

L’invasion des « trolls de brevets » se confirme

Le nombre de procès dans lesquels sont impliqués des « patent trolls » n’a cessé d’augmenter ces dernières années, d’après l’association PatentFreedom. Le secteur high-tech est le premier ciblé. AT&T, Apple et Google forment, en 2013, le trio de tête des entreprises les plus attaquées dans le monde. Les entreprises de l’UE sont relativement épargnées. Pour l’instant.

copyright-propriété intellectuelle-©-Olivier-Le-Moal-Fotolia.com-800x600

DRAM : après Micron, Rambus fait plier Samsung

Après Micron, c’est Samsung qui a consenti à signer un accord avec Rambus portant sur des licences relatives à ses technologies de bus et de DRAM. Rambus noyaute ainsi encore un peu l’ensemble du marché de la DRAM. Mais cette stratégie a des limites : de nombreux brevets détenus par la société étant en passe d’expirer.

Crédit photo © Dmitry Knorre - Fotolia.com

Brevets : le Congrès américain lance la chasse aux « patent trolls »

Après un texte du Sénat américain, la Chambre des représentants adopte une proposition de loi contre le phénomène des « trolls de brevets » qui pollue depuis des années l’environnement économique aux États-Unis. Tandis qu’en Europe, de nombreuses voix craignent que le futur brevet unitaire de l’Union n’ouvre la porte à ces trolls.