Taiwan : les OEM inquiets du retour du duo Microsoft/Intel

Régulations
0 0 Donnez votre avis

L’association de la plate-forme ViiV d’Intel au système d’exploitation Windows XP Media Center de Microsoft fait peur aux assembleurs taiwanais, habitués aux solutions locales sans licence Microsoft

Dans les domaines de l’électronique de salon, les fabricants taiwanais ont très vite appris à faire des appareils audio et vidéo en se passant de Microsoft et de ses licences.

Ainsi, des éditeurs locaux, comme Cyberlink ou Ulead, sont très présents sur le marché du digital home, l’électronique de salon, avec des produits concurrents mais tellement moins chers. C’est une des raisons pour lesquelles Windows XP Media Center n’a pas rencontré le succès attendu par Microsoft, qui peine à imposer son système d’exploitation pour les PC de salon et le digital home. Les pays asiatiques ont même préparé des ripostes en adoptant massivement Linux, embarqué sur les périphériques et appareils audio, vidéo et multimédia. Mais un nouveau spectre a fait son apparition dans le sud-est asiatique. Et il ne s’appelle plus Microsoft, mais Intel. Même si la firme de Redmond n’est pas loin? C’est la plate-forme ViiV, annoncée par le fondeur, qui est l’objet de toutes les craintes. Destinée au marché du digital homme, de l’électronique de salon sur base PC, elle profitera du rouleau compresseur d’Intel, dont on connaît la puissance de la démarche marketing, qui a par exemple permis d’imposer Centrino sur 80% des PC portables. Et là, la menace est sérieuse, car la plate-forme ViiV est intimement associée à Microsoft, qui se place en frontal des Media Center. L’industrie asiatique va-t-elle se trouver confrontée à une nouvelle épreuve imposée, Microsoft ? La réputation de casseurs de prix de Taiwan risque d’en prendre un coup, la faute aux licences de Microsoft !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur