Télégrammes : 100 apps iOS MobileFirst, Nano instance chez AWS EC2, la Google Car autonome bientôt sur les routes, Apple stoppe Topsy

AppsCloudDéveloppeursDSILogicielsMobilitéOS mobilesProjetsSécurité
1 1 Donnez votre avis

A l’heure de la frénésie Star Wars en France, la force est toujours avec les télégrammes du soir.

  • IBM et Apple annonce plus de 100 applications MobileFirst pour iOS. Que de chemin parcouru depuis juillet 2014 et l’annonce du partenariat entre les deux géants de l’IT. Le catalogue dépasse la barre symbolique des 100 applications à destination des entreprises. Ces apps ciblent 60 professions différentes et 14 secteurs d’industrie (santé, télécommunications, transport, assurances, administrations, etc.). Côté client difficile d’avoir des chiffres, Tim Cook en février dernier annonçait une douzaine de clients parmi les premières entreprises utilisatrice des applications métiers dédiées aux iPad et iPhone co-développées par IBM, dont le comté de l’Etat de Floride (Miami Dade County) et le marchand de vêtements American Eagle Outfitters. Le dirigeant évoquait un potentiel de croissance important avec 130 entreprises intéressées par l’offre de MobileFirst pour iOS.
  • AWS lance ses nano instances. Annoncés lors de l’évènement Re : Invent à Las Vegas, les t2.nano sont maintenant disponibles sur EC2. Doté d’un seul CPU virtuel et 512 Mo de mémoire plus un OS (Windows ou Linux en 32 ou 64 bits), le prix de ces VM varie en fonction des régions d’hébergement. Sur la plaque américaine, il faudra compter 4,75 dollars par mois (0,0065 dollar par heure). Pour la zone Europe uniquement accessible pour l’Irlande, le prix est de 5,11 dollars par mois. La zone Asie-Pacifique (Tokyo) dépasse les 7 dollars par mois, alors que la plaque Amérique du Sud au Brésil plafonne à 9,85 dollars. Ces nano instances s’adressent aux sites à faible trafic, aux développeurs qui veulent réaliser des tests ou aux microservices.
  • Google réfléchit à commercialiser sa voiture autonome. Le projet de voiture autonome de Google – pardon Alphabet – serait suffisamment mûr pour que l’entreprise de Mountain View songe à basculer en phase commerciale. Bloomberg rapporte qu’Alphabet pourrait créer une entreprise dédiée à la voiture autonome en 2016. Dans un premier temps, les véhicules autonomes pourraient être proposés dans des environnements restreints comme des campus où ils seraient plus simple à gérer et ne nécessiterait probablement pas de licences propre à un usage sur les axes routiers publics. Pas encore de quoi concurrencer Uber, donc, qui travaille néanmoins également de son côté à un programme de véhicule autonome.
  • Topsy, c’est fini. Moins de deux ans après l’acquisition de Topsy Lab, Apple vient de décider de fermer l’entreprise dédiée à l’analyse de contenus en ligne, et notamment les conversation Twitter. C’est justement par le biais de la plate-forme de micro message que Topsy a annoncé avoir « cherché son dernier tweet », ce mercredi 16 décembre. Aujourd’hui, le site de Topsy renvoie sur une page d’Apple dédiée à l’usage de la recherche sur les iPhone, iPad, et iPod touch sous iOS 9. De la à penser qu’Apple avait racheté Topsy pour ses technologies de recherche plus que ses capacités d’analyse des contenus… La firme de Cupertino avait acquis Topsy en décembre 2013 pour 225 millions de dollars.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur