Télégrammes : 12 To chez WD, Drive et Slack partenaires, 3 millions d’euros pour la donnée publique, recul du stockage en Europe

CollaborationComposantsData & StockageLogicielsPoste de travailProjetsRégulationsStockage
0 0 Donnez votre avis

Que vous ayez une plaque immatriculée paire ou impaire, vous avez le droit de lire les télégrammes tous les soirs.

Western Digital lance un disque dur de 12 To. Le record des 10 To n’aura donc pas tenu longtemps sur le marché des disques durs capacitifs. L’UltraStar He12 affiche donc une capacité de stockage de 12 To dans un format de 3,5 pouces. Le disque bénéficie d’une vitesse de rotation élevée de 7200 tours/min car son boîtier ne contient pas de l’air, mais de l’hélium. Ce gaz permet d’éviter les frottements et donc d’utiliser des plateaux plus fins. La version 12 To embarque 8 plateaux contre 7 pour la version 10 To. Le He12 est disponible avec une interface SAS pour les serveurs et les datacenters ou avec une interface « classique » SATA, utilisée dans les PC grand public. Le prix n’est pour l’instant pas encore connu et Western Digital planche déjà sur la suite avec des disques de 14 To.

Google Drive dans Slack et réciproquement. Google et Slack viennent de renforcer leur collaboration. Le nouveau partenariat annoncé permettra de mieux intégrer les fichiers du service de stockage en ligne Drive dans la plate-forme collaborative de Slack. Google va développer un bot pour afficher les notifications de Drive dans Slack en temps réel. Ce qui évitera aux utilisateurs de jongler entre les deux outils. Prévisualisation des documents, connexions des canaux de communication de Slack et Team Drive et administration des accès depuis la console d’administration de G Suite sont également au menu de l’accord. Toutes ces intégrations seront déployées dans le courant du premier semestre 2017, précise ITespresso.fr.

3 millions d’euros pour le service public de la donnée. En marge du sommet mondial du PGO (Partenariat pour un gouvernement ouvert), qui se tient actuellement à Paris, Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat chargé de la Réforme de l’Etat et de la Simplification, et Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique et de l’Innovation, annoncent le déblocage de 3 millions d’euros afin d’accélérer la création du service public de la donnée. Instaurée par la loi pour une République numérique, cette disposition doit pousser les administrations à publier en Open Data leurs données de référence. Issu du deuxième programme d’investissements d’avenir (PIA), ce futur financement de 3 millions doit servir « à encourager le développement d’infrastructures de diffusion à haut niveau de disponibilité, y compris des outils technologiques mutualisables de sécurisation de la diffusion, de gestion industrielle des signalements d’erreur, ainsi que l’interopérabilité et la convergence des données de référence entre elles, par exemple en déployant des solutions de type données liées. »

Le stockage recule toujours en Europe. Les revenus des ventes de solutions de stockage ont reculé dans la zone EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique) ont reculé au troisième trimestre par rapport à la même période en 2015. De 5,1% pour se fixer à 1,49 milliards de dollars, selon IDC. Le marché est tiré vers le bas par la chute du stockage sur disque dur traditionnel (-33,6%) que ne parviennent pas à compenser la pourtant impressionnante hausse de 76,4% en technologie flash. Les solutions hybrides, HDD-flash, s’élèvent timidement de 3,5% d’une année sur l’autre. Un recul global continu du marché depuis 7 trimestres consécutifs. Hitachi est le seul des principaux acteurs du marché à progresser. De près de 51% en l’occurrence à près de 145 millions de dollars de chiffre d’affaires. Dell reste premier de la liste (près de 443 millions) mais chute le plus durement (-13,7%) après IBM (-17,1% pour 150,7 millions). NetApp et HPE reculent de manière unifiée (-11,4% et -11,3% respectivement). Mais le second conserve l’avantage sur le premier (236,4 millions contre 205,4).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur