Télégrammes : 400 millions de terminaux Windows 10, OVH DDoS à 1 Tb/s, Imperva courtisé, un jack pour l’iPhone 7

ComposantsGestion des réseauxLogicielsMobilitéOperateursPCPoste de travailProjetsRégulationsRéseauxSécuritéSmartphones
1 2 1 commentaire

Avant le match Clinton-Trump, pas de duel au sommet pour les télégrammes du soir.

  • IBM et Cisco s’intéressent à Imperva. Selon Bloomberg, le spécialiste de la sécurité est courtisé par plusieurs sociétés. Selon des sources proches du dossier, Cisco et IBM tiennent la corde, mais Imperva aurait aussi discuté avec Forcepoint (issu du rapprochement Vista Equity Partners et Raytheon). D’autres sources évoquent des négociations avec Akamai et Fortinet. L’été dernier, Imperva avait mandaté Qatalyst pour explorer différentes alternatives stratégiques. Une décision prise en raison d’un cours de bourse chahuté et sur la pression du fonds Elliott Management qui a augmenté sa participation dans Imperva en juin dernier. Une chose est sûre, la société est très courtisée et les négociations doivent être rudes.
  • Windows 10 conquiert 400 millions de terminaux. Microsoft vient de l’annoncer officiellement à l’occasion de son évènement Ignite. Son dernier OS est présent sur 400 millions de terminaux. Dans son calcul, Microsoft intègre les PC, les tablettes, les smartphones, mais également les Xbox, les Surface Hub et Hololens. Ce chiffre représente un coup d’accélérateur de 50 millions d’activation par rapport à juin dernier. L’effet fin de la gratuité a dû jouer dans les derniers moments du mois de juillet. Par contre, aucun détail n’a été donné sur le nombre d’utilisateurs qui a basculé sur la version Anniversary Update. L’objectif est toujours le même : atteindre la barre du milliard de terminaux en 2018. Il reste maintenant à conquérir les entreprises.
  • Attaques DDoS à 1,5 Tbit/s. Des attaques DDoS record de 1 Tbit/s, voire 1,5 Tbit/s ? C’est tout à fait plausible selon Octave Klaba. Dans un tweet du 3 septembre, le fondateur d’OVH fondu de technologies réseau notait que plus de 88 000 caméra étaient utilisées en Espagne pour des attaques par déni de service distribué dont certains fournisseurs d’accès locaux étaient incapables de réguler le trafic. De quoi générer un DDoS syn-ack sur port 80 de 800 Gbit/s. Toujours selon l’expert, la France n’était d’ailleurs pas épargnée avec 6000 caméras connectées aux réseaux d’Orange (à 80%) et SFR (15%) capables de lancer des attaques DDoS similaires. Le 23 septembre, Octave Klaba évoquait, toujours par tweet, l’existence d’un botnet de plus de 145 000 caméra et enregistreurs numériques (DVR) connectés à des réseaux haut débit (1 à 30 Mbit/s) capable de générer des attaques à plus de 1,5 Tbit/s. Peut-être que ce botnet d’objets connectés est-il à l’origine de l’attaque à plus de 600 Gbit/s que le blog du journaliste et chercheur en sécurité Brian Krebs a subi ces derniers jours. Toujours est-il que le constat du responsable d’OVH confirme l’analyse de Level 3 qui, fin août, dévoilait son étude sur une famille de malwares qui ont infectés plus d’un million de caméras et DVR.
  • L’iPhone 7 retrouve son jack. Certains regrettent tellement la disparition de la prise jack de l’iPhone 7 qu’ils ont entrepris d’en réintroduire un. C’est du moins ce que suggère une vidéo de TechRax postée sur YouTube. On y voit l’animateur de la séquence entreprendre un trou dans le haut parleur du terminal et y brancher un jack, laissant croire que l’iPhone 7 a retrouvé son connecteur universel pour casque. Evidemment, il s’agit d’une blague (ou d’une arnaque). D’une part, le trou ainsi créé ne remplace pas un jack et d’autre part, le téléphone ainsi abîmé ne fonctionnera plus. Et certains s’y sont laissés prendre à en croire les commentaires qui accompagne la vidéo. « Aidez-moi! Maintenant, mon vieux casque s’ajuste mais le téléphone ne fonctionnent plus ! », s’alarme Sinus Plexus. A se demander si les commentaires ne sont pas également des potacheries.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur