Télégrammes : Amazon lorgne sur Here, Inscriptions Hack le Pentagone ouvertes, Edge privé d’adblocker natif, BlackBerry chute encore

AppsCloudMobilitéNavigateursPoste de travailSécurité
1 1 Donnez votre avis

A l’heure où les négociations entre Orange et Bouygues Telecom périclitent, les télégrammes du soir s’élancent.

  • Amazon intéressé par les solutions de cartographie Here. Nokia a vendu Here, son service de cartographie, à un consortium de constructeurs automobiles (BMW, Audi (Groupe Volkswagen) et Daimler (maison-mère de Mercedes-Benz)). Ce groupement cherche aujourd’hui à étendre son alliance via des partenaires. Selon Reuters, deux noms de l’IT reviennent : Microsoft et Amazon. Pour ce dernier, les informations cartographiques pourraient servir à la partie e-commerce pour des besoins de logistiques et de livraisons. On peut imaginer aussi que l’activité AWS s’empare de l’expertise de Here pour proposer un service en mode Cloud pour compte de tiers.
  • Les inscriptions à Hack le Pentagone sont ouvertes. Le Département de la Défense (DoD) l’avait annoncé au début du mois de mars, le premier bug bounty du gouvernement fédéral vient de donner le top  départ de ce projet. Il s’agit dans un premier temps de l’inscription. Le programme créé en partenariat avec HackerOne est réservé aux hackers préalablement enregistrés et dont le profil sera vérifié. Ils devront obligatoirement être de nationalité américaine. L’épreuve se déroulera du 18 avril au 12 mai. Les cibles ont été définies préalablement par le DoD comme les sites publics. En matière de récompense, un porte-parole précise que les primes individuelles dépendront de plusieurs facteurs et qu’elles pourront aller jusqu’à 150 000 dollars.
  • Microsoft réfute l’idée d’un adblocker en natif dans Edge. Hier, nous rapportions l’information d’un de nos confrères qui lors de la conférence Build selon laquelle l’éditeur allait intégrer un bloqueur de publicité dans le navigateur de Windows 10. Pour étayer ses dires, le journaliste montrait une slide de la conférence évoquant clairement cette intégration. C’est un malentendu selon Microsoft, explique VentureBeat, un porte-parole explique que la présentation était en fait relative aux extensions prévues dans Edge. Donc pas de bloqueur de pub en natif, mais il faut s’attendre à ce que Microsoft l’autorise en extension. Cette position se rapproche de celles d’autres éditeurs comme Opera ou Chrome.
  • Blackerry accuse de nouveaux des pertes. Alors qu’il retrouvait le chemin de la croissance il y a un an (avec un bénéfice de 28 millions de dollars), Blackberry vient d’annoncer une perte de 238 millions (18 millions en données GAAP retraitées) pour le 4e trimestre (arrêté au 29 février). Pour 487 millions de chiffre d’affaires. En recul en regard des 660 millions de 2014 à la même période. Sur l’année, le CA s’établit à 2,1 milliards contre 3,3 milliards l’année précédente. Mais les pertes se réduisent à 208 millions contre 304 un an auparavant Les revenus se répartissent entre les téléphones et autres hardware (39%), le software et services (32%), et les services d’accès (29%). Le lancement du Priv, premier smartphone sous Android, n’a visiblement pas permis d’enrayer la chute de l’entreprise sur le secteur mobile. Les ventes de terminaux se sont limitées à environ 600 000 unités sur le trimestre, inférieures à celles des deux précédentes périodes. Blackberry devrait donc continuer à accélérer son recentrage sur les services aux entreprises, notamment en matière de gestion des terminaux (MDM) et de solutions de sécurité.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur