Télégrammes : Apple gobe FaceShift, Hilton piraté, Tor appelle aux dons, Knox décolle

AppsMalwaresMobilitéOS mobilesPolitique de sécuritéSécuritéSmartphones
1 1 Donnez votre avis

A la différence de la COP 21, pas de mesures de sécurité particulières pour lire les télégrammes du soir.

Apple se renforce dans la réalité virtuelle. La firme de Cupertino aurait racheté FaceShift, une start-up issue de l’école Polytechnique de Lausanne et spécialisée dans la reconnaissance faciale. La rumeur n’a pas été démentie par Apple qui a répondu par son traditionnel message sur les petites acquisitions. Faceshift travaille essentiellement avec les éditeurs de jeux vidéo et les studios d’animation. Récemment, la start-up avait intégré ses services dans des logiciels comme Maya et Unity via un plugin. Aux dernières nouvelles, ses travaux se portaient sur un greffon Skype destiné à reproduire en temps réel, via un avatar, l’expression faciale des participants à une discussion, explique ITespresso.

Fuite de données : Hilton se couche. Deux mois après de premières alertes lancées par le site Krebsonsecurity (animé par le journaliste américain Brian Krebs), la chaîne d’hôtels Hilton reconnaît avoir été victime d’une intrusion sur certains de ses terminaux point de vente. La faille a perduré pendant 17 semaines, sur des périodes s’étendant du 18 novembre au 5 décembre 2014 et du 21 avril au 27 juillet 2015. Des indices qui tendent à montrer que les pirates ont réussi à réinvestir les systèmes après en avoir été chassés une première fois ou sont parvenus à réactiver une souche infectieuse persistante. Hilton explique que les hackers ciblaient les noms des possesseurs de cartes de crédit, les numéros de ces dernières, leurs codes de sécurité et dates d’expiration (les codes PIN ne seraient pas concernés). La société ne précise toutefois pas la volumétrie des données dérobées. Cette affaire rappelle les vols d’informations bancaires dont ont été victimes plusieurs distributeurs américains, dont Target et Home Depot.

Tor part à la chasse aux dons. Pour le réseau d’anonymisation, il est urgent de couper le cordon financier avec les autorités publiques. Peu de gens savent, en effet, que Tor est à l’origine un projet de la marine américaine, soutenu par la suite par la DARPA. Le gouvernement américain reste le principal bailleur de fonds du réseau d’anonymisation. En 2013, Tor a reçu plus de 1,8 million de dollars de celui-ci, soit environ 75% de son budget annuel (2,4 millions de dollars). Aujourd’hui, le projet Tor lance un appel aux dons pour diminuer cette dépendance au gouvernement américain.

Knox passe les 4 millions d’utilisateurs. La solution de sécurité pour mobile de Samsung est en phase ascendante selon le constructeur coréen. Un billet de blog de l’entreprise explique que Knox est passé de 1,8 million d’utilisateurs en mai dernier à 4 millions en novembre. Les raisons d’un tel décollage résident dans la politique de certification de Knox auprès de certains gouvernements comme les Etats-Unis, mais également la Russie, la Finlande et l’Angleterre. Aujourd’hui, Knox est présent sur 87 terminaux Samsung, soit un total de 87 millions de smartphones.

Crédit photo :  Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur