Télégrammes : Apple sacralise la voiture autonome, Altice USA file en bourse, 39 Etats US hackés électoralement, SDN ONAP recrute

M2MOperateursPolitique de sécuritéRéseauxSécurité

Pendant que les membres du gouvernement se cadrent et se recadrent, il est temps de lire les télégrammes du soir.

La voiture autonome, mère de tous les projets IA, selon Tim Cook. A ceux qui en doutaient, Apple planche bien sur une voiture autonome et le patron de la firme de Cupertino vient d’en donner confirmation dans un entretien à Bloomberg. Oui, les équipes travaillent sur une Apple Car avec 3 axes de recherches : autonomie, électrique et co-voiturage. Tim Cook insiste sur le fait qu’Apple s’intéresse surtout sur l’aspect autonome de la voiture que sur le véhicule en lui-même. Et de préciser qu’aujourd’hui tous les regards se portent sur les voitures autonomes et qu’il s’agit de la mère de tous les projets IA de la firme. Le projet Titan est donc de plus en plus d’actualité chez Apple. Il faudra être vigilant sur les prochaines acquisitions de la firme.

Altice USA bientôt en bourse. Le groupe télécoms-médias de Patrick Drahi, vient de préciser les conditions de l’introduction en Bourse de sa filiale américaine, qui comprend en particulier les actifs de ses deux câblo-opérateurs rachetés entre 2015 et 2016 (Suddenlink et Cablevision) pour un montant de presque 27 milliards de dollars. Altice USA pourrait émettre un volume de 46,5 millions d’actions afin de lever jusqu’à 1,6 milliard de dollars. La fourchette de prix de l’action pour l’introduction est située entre 27 et 31 dollars. La valorisation de la filiale américaine du groupe Altice se situerait dans une tranche de 20 à 23 milliards de dollars, explique ITespresso.

Hacking des élections US : pas moins de 39 Etats concernés. Les cyberattaques visant les logiciels employés dans les systèmes de vote et/ou les bases d’électeurs, en amont de l’élection de Donald Trump, ont été bien plus répandues qu’estimé dans un premier temps. Une enquête de Bloomberg chiffre à 39 le nombre d’Etats américains concernés. Se basant sur trois sources, nos confrères assurent par exemple que les hackers ont tenté d’effacer ou modifier les données des votants dans l’Illinois. Comme d’autres sources précédemment, l’article de Bloomberg incrimine directement la Russie de Poutine et indique que ces manœuvres, qui ont précédé l’élection présidentielle de novembre 2016, ont poussé le président sortant, Barack Obama, à se plaindre directement, en octobre de l’année dernière, à son homologue russe, Vladimir Poutine. Le Kremlin nie tout rôle actif dans les cyberattaques reliées à l’élection américaine, y compris toute implication dans le hacking de la campagne démocrate d’Hillary Clinton.

Nouveaux membre pour le projet SDN Onap. Accenture, CertusNet, Coriant, Juniper Networks, Mavenir, Mirantis, PCCW Global, Red Hat, VEON et Windstream viennent de rejoindre le projet Onap (Open Network Automation Platform). De quoi conforter l’initiative visant à harmoniser les technologies de virtualisation du réseau. «La création d’un écosystème durable à l’appui d’ONAP permettra aux opérateurs et aux fournisseurs de favoriser l’innovation et d’éviter la fragmentation des plates-formes de réseaux SDN et de virtualisation des fonctions réseau (NFV)», justifie le projet soutenu par la Linux Foundation. Les nouveaux arrivants rejoignent d’autres éditeurs, équipementiers et opérateurs déjà membres dont Cisco, Ericsson, Huawei, Nokia, IBM, Intel, Orange, VMware, Amdocs et AT&T. Rappelons que le projet Onap est né de la réunion de des initiatives proches, Ecomp et Open-E. Les développements pour fournir une plate-forme d’automatisation du réseau se poursuivent à travers l’identification et la définition de certains usages comme les vCPE et la VoLTE et, plus tard dans le courant de l’année, le support de la 5G, l’IoT, et les applications et services Cloud.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur