Télégrammes : Apple trop cher pour Nexedi, le Brexit impacte les ventes de PC, Samsung a un assistant intelligent, STMicro charge sans fil avec Witricity

Business IntelligenceComposantsData & StockageEditeurs de logicielsERPLogicielsPoste de travailProjetsRégulations
0 0 Donnez votre avis

Ne vous laissez pas dévaster par la baisse des températures, réchauffez-vous avec les télégrammes du soir

  • Nexedi attaque Apple. Selon nos confrères de Challenges, une PME Française spécialisée dans les logiciels Open Source a attaqué début juin la firme de Cupertino, pour « déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties ». Concrètement, Nexedi reproche à Apple les conditions d’accès à la plateforme App Store et surtout l’usage obligatoire des outils Apple, webkit, API et langage de programmation (Swift en l’occurrence). Une contrainte qui bloque l’innovation constate Nexedi et qui a aussi un coût pour les développeurs. La PME estime que pour porter son ERP sur iOS, cela engendre un surcoût de 50 000 euros par an. Ce chiffre peut monter jusqu’à 700 000 euros en comptant le recrutement d’une personne dédiée pour les tests. En sachant que les compétences sur iOS sont recherchées actuellement. Une première audience auprès du tribunal de commerce de Paris est prévue le 4 février 2017.
  • Ventes de PC un effet Brexit, mais pas Windows 10. Gartner a livré ses prévisions pour les ventes de PC en 2016 et le déclin se poursuit. Le cabinet d’analyses table sur un volume de ventes de 265 millions d’unités en 2016 contre 288 millions en 2015. Il prévoit par contre un léger rebond en 2017 à 266 millions d’unités et une remontée plus franche en 2018 à 274 millions d’unités. Pour expliquer les mauvaises performances de 2016, Gartner constate que l’effet monétaire a diminué. « Le second trimestre 2016 a été moins impacté par les taux de change que le deuxième trimestre 2018. » Le coupable se situe plutôt du côté de l’Angleterre et de l’effet Brexit qui a eu pour conséquence une augmentation sensible (+10%) du prix des PC. Pour Microsoft, il n’y a toujours pas d’effet Windows 10. L’éditeur peut néanmoins être optimiste avec une baisse des stocks de PC sous Windows 8.1. Les revendeurs vont donc disposer d’une gamme exclusivement sous Windows 10.
  • Samsung s’intéresse aussi à l’intelligence artificielle. Samsung a annoncé qu’il allait acquérir Viv AI System. Cette plate-forme d’intelligence artificielle a été fondée par Dag Kittlaus, Adam Cheyer et Chris Brigham à l’origine de la création de Siri avant qu’Apple ne mette la main dessus pour finalement l’enterrer. Autrement dit, Samsung a bien l’intention d’entrer sur le terrain de l’assistant vocal intelligent au même titre qu’Apple, Microsoft (Cortana) et Google (Assistant). Mais à la différence de ses concurrents, le Coréen entend jouer la carte de l’ouverture en créant un écosystème afin d’inviter les développeurs à fournir des applications pour l’assistant de Viv. Lequel s’interconnectera donc avec un ensemble d’application que l’on pourrait retrouver au cœur des smartphones et tablettes comme des appareils résidentiels ou montres connectées et auitres wearables. Enfin, Viv serait en mesure d’évoluer automatiquement en écrivant son propre code pour compléter les tâches et répondre aux requêtes.
  • STMicro s’associe à Witricity dans la charge sans fil. STMicroelectronics et la start-up américaine (Massachussetts) Witricity ont passé un accord de partenariat pour développer des circuits électroniques dédiés aux système de recharge électrique sans fil, c’est-à-dire par induction ou résonnance magnétique. A travers ce partenariat, Witricity entend « couper le dernier lien » en fournissant des solutions et services de recharge sans fil aux objets grand public du quotidien (smartphone essentiellement) comme aux métiers (le monde médical, l’industrie ou l’automobile). Witricity, qui a récemment présenté un kit de développement de charge pour automobile hybride de 11 Kw, licencie ses technologies de charge par résonnance magnétique aux industriels. En s’associant à ST, il entend fournir des solutions complètes. « Combiner l’expertise de WiTricity […] avec les ressources de ST, y compris les technologies Smart Power et le Bluetooth Low Energy, nous permet d’offrir des solutions sans fil de recharge efficaces complètes qui augmentent la commodité et la facilité d’utilisation », assure Matteo Lo Presti, directeur de la division Analog et MEMS de ST.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur