Télégrammes : AWS fait des réunions avec Do.com, Google s’offre les data scientists de Kaggle, Bouygues créé un datacenter à Dublin

Big DataBureautiqueCloudCollaborationData & StockageDatacentersLogiciels
0 0 Donnez votre avis

Même si dans les métiers de l’IT les femmes ne sont pas légion, elles n’hésitent pas à lire les télégrammes du soir.

AWS s’empare de Do.com. La branche Cloud de Google a de plus en plus d’ambition dans les outils de productivité. Au point de vouloir concurrencer Office 365 et G Suite. Amazon vient de réaliser une acquisition qui va dans ce sens. Do.com est une start-up éditant une plateforme de réunion performante. Elle permet par exemple de récupérer les notes de préparation à la réunion, la création de synthèse ou de récapitulatifs pour les absents et l’organisation des réunions. Do.com a annoncé le 15 février son rachat sans donner le nom de l’acheteur. Le service Do va naturellement trouver sa place au sein de Chime, l’application de video-conférence lancée par AWS en février dernier.

Google rachète une communauté de data scientists. Selon TechCrunch, Google est sur le point de mettre la main sur Kaggle, une plateforme qui héberge des compétitions de Data Science : les sociétés soumettent à la communauté des problématiques et des jeux de données et, pour certaines, motivent les data scientists avec des récompenses. Kaggle, qui rassemble environ un demi-million de data scientists, a été fondé par Anthony Goldbloom et Ben Hamner en 2010. La société domine aujourd’hui cette niche consacrée à l’organisation de compétitions autour des données et du Machine Learning. Google est d’ailleurs un client de la plateforme ; Mountain View vient ainsi d’y lancer un concours doté de 100 000 $ visant à classer les vidéos YouTube. Pour le moteur de recherche, cette acquisition, dont les détails ne sont pas connus à cette heure, lui permet avant tout de se rapprocher d’une communauté de spécialistes de la donnée, des compétences prisées sur le marché.

Bouygues construit un datacenter de 22 MW en Irlande. Bouygues Energies & Services, filiale de Bouygues Construction, va construire un datacenter à Dublin (Irlande) pour le compte de Baylite Company, filiale du groupe singapourien Kuok. Un contrat de 100 millions d’euros à la clé pour le groupe de BTP français. Le constructeur s’appuiera sur un entrepôt existant de 11 000 m2 dont 5 200 m2 d’espace technique de niveau TIER III répartis sur deux étages. Le centre de calcul s’animera autour de 6 halls autonomes disposant de leur propre alimentation électrique et climatisation. Bouygues y déploiera une technologie de climatisation par évaporation qui entend réduire significativement les consommations d’eau et d’électricité. 22 mégawatt (MW) de charge IT ont tout de même été provisionnés pour assurer la densité requise par le client. Lequel recevra les données « d’un grand groupe informatique américain ». L’ouvrage doit être livré en juin 2017.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur