Télégrammes : Cisco rachète Acano, AWS plante des éoliennes, Akamai se connecte à Google, 120 000 milliards d’URL

CloudGestion des réseauxLogicielsRéseaux
1 17 Donnez votre avis

Ils n’attendront pas la fin du vote en cours de la prolongation de la loi sur l’état d’urgence au Sénat, voici les télégrammes du soir.

  • Cisco a acquis Acano. Il s’agit de la 6e acquisition sous l’ère de Chuck Robbin, CEO depuis juillet, et l’équipementier vient de débourser 700 millions de dollars pour acheter un spécialiste anglais de la vidéoconférence et des solutions de collaboration. L’intérêt de ce rachat est qu’Acano peut connecter plusieurs services de vidéoconférence comme Skype for Business ou Lync. Cisco va donc s’appuyer sur cette expertise pour améliorer l’interopérabilité de ses produits de collaboration. Acano va rejoindre l’unité Collaboration Technology Group de la firme américaine et dirigée par Rowan Trollope. Cette activité est en pleine croissance (+17% par an) avec un revenu de 1,12 milliard de dollars.
  • AWS plante de nouvelles éoliennes ses datacenters. Amazon Web Services (AWS) vient de signer un contrat avec le fournisseur d’énergie EDP Renewables pour construire et exploiter l’Amazon Wind Farm US Central. Située dans l’Ohio à Paulding County, cette ferme d’éolienne de 100 mégawatts (MW) fournira environ 320 000 MWh à partir de mai 2017. De quoi alimenter une ville américaine de 29 000 habitations pendant un an, selon Amazon. Mais, en l’occurrence, le futur site d’énergie renouvelable sera connecté à un réseau électrique qui alimentera les datacenters actuels et à venir du fournisseur de Cloud. Il s’agir du 4e projet de construction de sites pour AWS qui souhaite s’alimenter, à terme, intégralement en d’énergie renouvelable. Les 40% d’électricité verte consommée devraient être atteints en 2016.
  • Akamai se connecte au Cloud de Google. Akamai vient d’interconnecter son Intelligent Platform à Google Cloud Platform. La plate-forme de gestion des services réseau du fournisseur de CDN (content delivery networks) propose donc un lien direct aux services Cloud de Google. Selon Akamai, cette liaison « privilégiée » propre au programme Interconnect de Google va permettre aux clients du CDN d’économiser jusqu’à 66% en coûts de transport tout en améliorant les performances du réseau. Ce partenariat suit celui signé avec Microsoft en octobre dernier pour intégrer le CDN d’Akamai dans Azure afin d’améliorer l’accès aux applications et contenus déployés dans le Cloud de Redmond.
  • 120 000 milliards de pages web 120 millions de millions (1012). Tel est le nombre d’adresses Internet recensées par Google qui, par l’intermédiaire Gary Illyes, a livré des statistiques à l’occasion de sa conférence State of Search à Dallas. L’analyste des tendances du web de Mountain View s’est empressé d’ajouter que près de 60% des contenus derrières ces URL n’étaient que de simples duplications. Autant de « copier-coller » que Google évite généralement de référencer mais Gary Illyes n’a pas apporté d’éléments sur les statistiques d’indexation du moteur de recherche. En revanche, il a précisé qu’une page qui met plus de 3 secondes à s’afficher perd 40% de son lectorat.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur