Télégrammes : Citrix pose son Cloud en Europe, Oracle soutient Kubernetes, WD gonfle ses disques à 12 To

CloudData & StockageDatacentersDéveloppeursDSIOrchestrationProjetsStockageVirtualisation

D’ici au 27 octobre pour pouvoir mettre la main (et le visage) sur l’iPhone X, Apple vous laisse tout le temps de méditer sur les télégrammes du soir.

Citrix s’installe en Europe. Citrix annonce l’ouverture de datacenter en Europe. Sans préciser le lieu d’implantation. « Une région Citrix Cloud est une limite géographique dans laquelle Citrix peut opérer, stocker et répliquer des services et des données pour la livraison de Citrix Cloud Services », a précisé le fournisseur à nos confrères de Silicon.co.uk. Citrix pourrait donc stocker ses services dans des Cloud privés comme publics, dont ceux d’Amazon (AWS), Microsoft Azure, Google Cloud Platform (GCP) ou IBM Cloud. L’objectif est d’offrir la meilleure qualité des services Cloud à ses clients, tant en matière de localisation des données que d’optimisation des temps de réponse. L’Europe constitue, après les Etats-Unis, la deuxième région mondiale pour le Citrix Cloud. Lequel est proposé en 4 langues (anglais, français, allemand et espagnol). Les services de stockage ShareFile s’appuient sur 19 zones, les services XenMobile (gestio de la mobilité d’entreprise) sur 7 régions et les passerelles de réseau distant NetScaler Gateway sont accessibles depuis 19 points de présence. Les clients devront choisir entre les régions nord-américaine et européenne, Citrix ne proposant pas la possibilité de migrer les données d’un continent à l’autre par la suite.

Oracle rejoint la CNCF. Oracle vient d’annoncer avoir rejoint la Cloud Native Computing Foundation (CNCF) comme membre platinium. La CNCF est une organisation qui se charge de développer l’outil d’orchestration des conteneurs Kubernetes. En toute logique, l’éditeur de Redwood Shores vient de rendre Kubernetes disponible sur sa plate-forme Linux et va basculer en Open Source son installeur Terraform pour son infrastructure Cloud. « Kubernetes est l’avenir de l’orchestration et de la gestion des conteneurs Cloud, et Oracle s’est engagé à améliorer la technologie pour faciliter son adoption par les entreprises », déclare Mark Cavage, vice-président du développement logiciels chez Oracle. La société lance également un nouveau produit, Oracle lance un nouveau produit, l’Oracle Linux Container Services, qui vise à simplifier la configuration de Kubernetes sur les Clouds publics, privés et sur site, basés sur Oracle Linux.

WD met 12 To sur ses disques durs. Western Digital renouvelle sa gamme de disques durs Gold et y ajoute un modèle d’une capacité de 12 To (référencé WD121KRYZ). Une capacité de stockage accrue optimisée pour les applications d’entreprises les plus exigeantes, assure le constructeur. Notamment pour accéder facilement aux données sauvegardées dont les volumes ne cessent d’augmenter. Interfacé en SATA 6 Gbit/s avec 256 Mo de cache, le volume fonctionne à 7 200 tours/mn. Il garantit une charge de 600 000 cycles et une durée sans panne (MTBF) de 2,5 millions d’heures de fonctionnement. Comme le reste de la gamme, le nouveau disque de classe entreprise s’appuie sur la technologie HelioSeal du constructeur qui optimise les capacités et réduit les instabilités. Le prix est à la hauteur de la capacité : 689 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur