Télégrammes : Cortana rejoint Skype, Intel accélère l’intelligence artificielle, Nominations chez Capgemini

CloudComposantsGouvernancePoste de travailProjetsRégulationsSSII

Contrairement à l’Unesco qui perd, pour la deuxième fois, un de ses éminents membres, les télégrammes du soir espèrent ne perdre aucun de leurs lecteurs.

Microsoft intègre Cortana à Skype. Annoncé lors de la Build 2016, Cortana est en train de faire ses premiers pas au sein de Skype. « Cortana peut détecter quand vous parlez de planifier des événements ou des choses que vous avez à faire et vous recommandera de configurer un rappel, que vous recevrez sur tous vos appareils où Cortana est activé », indique l’équipe de Skype sur son blog. Qui plus est, l’agent conversationnel s’inscrit désormais comme un contact de Skype avec qui l’utilisateur peut échanger « comme vous le feriez avec vos amis, votre famille et vos collègues ». Un service similaire à ce qu’offrent Facebook dans Messenger et Google avec Allo. Dans l’immédiat, Cortana sur Skype va être déployé sur les plates-formes Android et iOS aux Etats-Unis. Aucune précision n’est pour l’heure apportée quant à la disponibilité de l’offre pour le reste du monde.

Intel veut accélérer l’intelligence artificielle. Intel annonce avoir rejoint l’Open Neural Network Exchange (ONNX), un écosystème qui offre aux développeurs une interopérabilité des frameworks. Annoncé par Microsoft et Facebook le mois dernier, le format ONNX permet ainsi d’accélérer les développement de modèle d’intelligence artificielle (IA) en offrant une plus grande flexibilité et en fournissant des outils adaptés à chaque projet. Intel y contribuera en apportant sa bibliothèque d’outils Nervana Grap et son Deep Learning Deployment Toolkit. « Les développeurs devraient avoir la liberté de choisir le meilleur logiciel et le meilleur matériel pour construire leur modèle d’intelligence artificielle et ne pas être enfermés dans une seule solution basée sur un framework, souligne Jason Knight, Senior Technology Officer pour les produits IA chez Intel. L’apprentissage en profondeur est préférable lorsque les développeurs peuvent déplacer des modèles d’un framework à l’autre et utiliser la meilleure plate-forme matérielle pour le projet. » Pour l’heure, ONNX est supporté par CNTK, Caffe2 et PyTorch. Des capacités appelées à s’étendre. A commencer par Project Brainwave la solution de deep learning de Microsoft qui s’appuie sur les FPGA Intel Stratix 10 pour mettre en oeuve une plateforme de traitement d’intelligence artificielle en temps réel depuis Azure.

Capgemini renforce sa direction. Cap Gemini se dote de deux nouveaux directeurs généraux délégués. A la tête de l’entité Services Financiers de Capgemini depuis 2012 et des activités de la SSII en Amérique Latine depuis 2016, Thierry Delaporte supervisera la transformation du groupe. Aiman Ezzat, directeur financier de Capgemini depuis décembre 2012, prendra en charge la gestion de la performance. « Thierry et Aiman sont deux dirigeants expérimentés et talentueux dotés d’un parcours international remarquable effectué notamment aux Etats-Unis, marché majeur du Groupe et lieu privilégié d’incubation des innovations technologiques, ainsi que d’une profonde culture du client, de la performance et de la transformation », souligne Paul Hermelin, PDG de Capgemini. Officiellement, leurs nominations prendront effet au 1er janvier 2018. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la préparation à la transition managériale précédemment annoncée par Paul Hermelin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur