Télégrammes : Des casques Bose espions, DRAM cryogénisée, Riverbed rachète Xirrus, Njalla anonymise l’achat de nom de domaine

CloudComposantsGestion des réseauxMobilitéPoste de travailRégulationsRéseauxSécuritéVirtualisationWifi
0 6 Donnez votre avis

Avant la dernière émission télé avec les 11 candidats, il est temps de lire les télégrammes du soir.

Les casques Bose accusés d’espionner les utilisateurs. Le constructeur audio fait l’objet d’un recours collectif aux Etats-Unis concernant la collecte illégale des données personnelles des utilisateurs de casques audio et d’enceintes sans fil (au total 6 produits sont concernés). Ces informations privées sont ensuite transmises à des tiers pour du ciblage publicitaire et notamment la société de data mining Segment. Le principal accusateur a constaté que Bose enregistrait son historique d’écoute via l’application BoseConnect que le constructeur recommande fortement d’installer sur les smartphones. Les plaignants demandent donc l’arrêt de la collecte et la vente de leurs données personnelles, ainsi que des dommages et intérêts de la part de Bose.

La mémoire cryogénisée. Microsoft et Rambus travaillent sur des mémoires dans un environnement de très basse température. A -180° Celsius pour être exact, une température extrême même si on reste loin des -273° du zéro absolu. Les deux sociétés ont déjà collaboré en 2015 et étendent donc leur partenariat. L’objectif de cette recherche est d’«améliorer les capacités de mémoire, réduire la consommation d’énergie et augmenter les performances globales du système». Ce genre de mémoire peut servir dans le cadre des supercalculateurs ou des machines quantiques. Les deux sociétés expérimentent des DRAM et élaborent différentes architectures pour optimiser les performances à ultra-basse température. Un futur de l’ordinateur très rafraîchissant.

Riverbed étend son SD-WAN jusqu’au Wifi. Riverberd vient d’annoncer l’acquisition de Xirrus pour un montant non dévoilé. Cet acteur de solutions Wifi gérées dans le Cloud va permettre au spécialiste réseau de renforcer son offre SD-WAN de programmation du réseau. En particulier SteelConnect, la solution lancée en avril 2016 qui unifie gestion et orchestration par règles dans le réseau de l’entreprise, qu’il soit LAN, WAN, WLAN ainsi que ceux du datacenter et dans le Cloud, notamment vers les services AWS et Microsoft Azure. Xirrus y enrichira l’offre en poussant la gestion des règles du réseau jusqu’à la périphérie sans fil. Les solutions de Xirrus sont par ailleurs aujourd’hui déployées sur des dizaines de milliers de réseaux et sur des centaines de milliers d’instances Cloud d’organisations aussi réputées que Microsoft, l’Université du Mississippi ou le Liverpool Football Club. Autant de prospects pour Riverbed pour les entreprises qui ne sont pas déjà cliente auquel cas elles pourront mieux unifier la gestion de leur réseau. Riverberd revendique 300 entreprises utilisatrices de sa solution SD-WAN aujourd’hui. Les solutions de Xirrus continueront d’être commercialisées par le biais de l’écosystème de partenaires et distributeurs du nouveau propriétaire.

Le co-fondateur de Pirate Bay va enregistrer anonymement les noms de domaines. Peter Sunde a annoncé le lancement de Njalla, un service d’enregistrement des noms de domaine. La petite différence avec d’autres solutions similaires est la garantie de préserver l’identité des acheteurs. Habituellement, il est nécessaire de fournir des éléments d’identité pour acheter un nom de domaine, des données disponibles sur des annuaires comme Whois. Dans le cas de Njalla, l’utilisateur délègue au service créé par Peter Sunde d’acheter les noms de domaine. Il se comporte comme un tiers de confiance et, avec le pedigree du co-fondateur de Pirate Bay, ce n’est pas un vain mot.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur