Télégrammes : EMC veut garder VMWare, imprimantes 3D boostées, BT se branche à Office 365, tous les opérateurs veulent du 700 MHz

BureautiqueCloudData & StockageGestion des réseauxLegislationLogicielsMobilitéOperateursPAASProjetsRégulationsRéseauxStockageVirtualisation
1 2 Donnez votre avis

Plus lisibles que les relations diplomatiques entre les occidentaux et la Russie, voici nos télégrammes du soir.

  • Imprimantes 3D : 500 000 unités en 2016. Selon Gartner, il se vendra près de 500 000 imprimantes 3D en 2016 contre moins de 245 000 en 2015. Le cabinet d’études s’attend ensuite, sur la période 2016-2019, à un doublement des ventes chaque année, ce qui signifie que le nombre d’imprimantes 3D vendues en 2019 devrait dépasser les 5,6 millions d’unités. Selon Gartner, la technologie d’extrusion de matière, la plus économique, dominera très largement les débats, avec 97,5 % de parts de marché en 2019.
  • Vendre VMware ? Pas question pour EMC. Dans une interview à nos confrères de Re/code, David Goulden, qui dirige l’activité infrastructure d’EMC (le cœur de métier historique), a réaffirmé qu’il n’était pas dans l’intention de son groupe de vendre ses parts dans VMware. Le spécialiste du stockage est sous la pression du fonds activiste Elliott Management, contrôlé par le milliardaire Paul Singer, qui voudrait voir EMC laisser VMware voler de ses propres ailes… et récupérer l’argent correspondant aux parts que le groupe détient dans le leader mondial de la virtualisation. Elliott Management, qui détient environ 2 % d’EMC, y voit la meilleure façon de « créer de la valeur pour l’actionnaire ». Les dirigeants du groupe défendent eux la structure fédérale d’EMC, basée sur des participations dans les nouvelles activités. Le coup de pression du fonds Elliott intervient alors que Joe Tucci, le patron d’EMC, semble appelé à prendre sa retraite dans les prochaines semaines. David Goulden apparaît comme un des candidats les plus crédibles à sa succession.
  • BT Cloud ouvre une liaison directe à Office 365. L’opérateur britannique BT vient d’enrichir son offre de connectivité Cloud of Clouds. Il propose désormais une connexion directe à Office 365 de Microsoft. Cette connexion vise à garantir aux clients de BT l’accès à la suite bureautique comme si cette dernière se trouvait dans leur propre datacenter. La solution s’appuie sur Azure ExpressRoute, l’offre de liaisons sécurisées et performantes de Microsoft que BT avait adoptée en avril 2014. Office 365 sur Cloud of Clouds sera disponible en Europe, notamment portée par les infrastructures de l’opérateur située à Amsterdam et Londres, ainsi qu’aux Etats-Unis et en Asie.
  • Tous les opérateurs dans la course au 700 MHz. Les opérateurs avaient jusqu’au 29 septembre pour déposer leur dossier de candidature auprès de l’Arcep pour l’attribution des fréquences 700 MHz. Bouygues Telecom, Free, Numericable-SFR et Orange, tous les acteurs ont, sans surprise, déposé leur candidature pour participer aux enchères ascendantes à plusieurs tours, selon un mécanisme qui vise à garantir à chacun au moins un bloc de 5 MHz bidirectionnel sur les six qui seront disponibles. Et qui devrait rapporter au moins 2,5 milliards d’euros à l’Etat. Le régulateur va maintenant étudier les dossiers et valider, ou pas, les candidatures d’ici un mois. Les enchères se dérouleront en novembre. Les autorisations d’exploitation seront délivrées avant la fin de l’année.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur