Télégrammes : Facebook Messenger joue au basket, Twitter 10 ans, Ingénieurs Apple démission pas trahison, FBI inquiet sur les voitures connectées

DéveloppeursPolitique de sécuritéProjetsSécurité
2 1 Donnez votre avis

A l’heure où l’arrestation de Salah Abdeslam est confirmée, rien n’arrêtera jamais les télégrammes du soir.

  • Facebook a caché un jeu de basket dans Messenger. Les développeurs de Menlo Park n’échappent pas à la tradition des Easter Eggs, ces petits jeux cachés dans les applications. Ils ont donc planqué un petit jeu de basket avec un panier assez sommaire dans les apps mobiles de Messenger pour iOS et Android. Concrétement, pour faire apparaître le jeu, il suffit de placer l’emoji représentant un ballon de basket dans un message et de l’envoyer. Une fois fait, on tapote sur le ballon et le jeu apparaît à l’écran. L’objectif est bien évidement de le mettre dans le panier, mais au bout de 10 points, le panier se met à bouger.
  • Le FBI craint le piratage des voitures connectées. L’agence fédérale et la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) ont lancé officiellement une alerte auprès du public et des constructeurs sur la faiblesse de la sécurité des voitures connectées. La démonstration de Wired sur une Jeep Cherokee l’été dernier a alerté sur un possible piratage à distance d’un véhicule. Le FBI liste ainsi tous les accès possibles pour un pirate (ports USB, liaisons Bluetooth, WiFi, port diagnostic) et les commandes capables d’être contrôlées comme les freins, les essuie-glace, le verrouillage des portières, les clignotants, le volant, la radio, le GPS et même le moteur. L’agence demande aux conducteurs d’être vigilants sur les mises à jour et en évitant le bidouillage.
  • Apple anti FBI. Des ingénieurs de haut niveau seraient prêts à démissionner d’Apple dans l’hypothèse où la firme serait amenée à collaborer avec le FBI pour développer une version d’iOS compatible avec les demandes de l’agence fédérale, indique le New-York Times. Apple conteste en effet une décision de justice lui imposant d’affaiblir la sécurité de son OS mobile pour faciliter les enquêtes du FBI. Décision prise après la tuerie de San Bernardino qui a fait 14 morts alors que le FBI demande l’accès à la mémoire de l’iPhone 5c de l’un des deux meurtriers. En signe de refus, les ingénieurs informatiques pourraient donc démissionner avec l’éventuelle volonté d’aller travailler à la concurrence. Au risque qu’Apple soit le grand perdant de l’affaire.
  • Twitter, 10 ans et un enterrement. Twitter fêtera ses 10 ans le 21 mars prochain. Un printemps encore incertain pour le service de micro-blogging qui peine à trouver durablement sa place sur le marché des réseaux sociaux. Et les nombreuses récentes acquisitions (tenXer, TellApart, Whetlab) et lancement d’autant de nouveaux services (Periscope) n’ont pas franchement renversé la vapeur. Et le retour aux commandes, en octobre 2015, de son fondateur Jack Dorsey n’a pas encore fait ses preuves. La valeur de l’entreprise a chuté en Bourse et plusieurs hauts cadres ont rendu leur tablier. Dernière nouvelle en date, l’arrêt de l’application TweeDeck sur Windows le 15 avril prochain, après iOS et Android en 2013. Si l’application Mac reste pour l’heure conservée, il faudra passer par un navigateur pour consulter la timeline de ses tweets. Bref, le gâteau d’anniversaire laisse comme un goût amer en bouche.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur