Télégrammes : Failles zero day dans le Galaxy S6 Edge – Bitcoin symbole Unicode – Cure d’amaigrissement pour Dell – IBM s’offre un courtier Cloud

CloudData & StockageMobilitéSécuritéSmartphonesStockage
1 1 Donnez votre avis

Alors que Boussole de Mathias Enard reçoit le Prix Goncourt, les télégrammes du soir ne perdent pas le Nord.

  • 11 failles zero day dans le Galaxy S6 Edge. L’équipe du Project Zero de Google, un programme visant à renforcer la sécurité des systèmes en scrutant leurs vulnérabilités, s’est penchée sur le Galaxy S6 Edge, un des smartphones Samsung sous Android les plus vendus ces derniers mois. Le résultat est édifiant pour ne pas dire inquiétant. Pas moins de 11 failles zero day ont été trouvées en à peine une semaine. Dont trois facilement exploitables, indique l’équipe du projet dans son blog. Sans compter les nombreuses vulnérabilités critiques. « Les points faibles semblaient porter sur les pilotes de périphériques et le traitement des médias », indique la chercheuse Natalie Silvanovich. Sur les 11 failles trouvées, Samsung en a corrigées 8 à ce jour. Il reste néanmoins à appliquer la mise à jour sur le terminal pour en renforcer la sécurité.
  • Le symbole Bitcoin entre dans l’Unicode. Rançon de la gloire et, surtout, marque d’une réalité indéniable des usages, le logo Bitcoin va bénéficier de son code Unicode dans la prochaine version du standard de codage alphanumérique des caractères attendue pour 2016. Le symbole de la monnaie numérique – un B traversé de deux barres verticales à la manière d’un dollar – vient d’être accepté par le consortium Unicode. La demande avait été proposée début octobre dernier. Le signe Bitcoin rejoindra notamment ceux du dollar ($), de la livre sterling (£) et de l’euro (€). Une consécration qui simplifiera la notification de la monnaie dans les documents écrits.
  • Dell doit maigrir pour acheter EMC. Le constructeur Texan serait en train de plancher pour céder des actifs non stratégiques à hauteur de 10 milliards de dollars (9,1 milliards d’euros). Selon Reuters, les recettes des cessions serviront à alléger l’endettement de Dell pour racheter EMC (67 milliards de dollars). Les sources interrogées par l’agence de presse indiquent que plusieurs sociétés seraient visées par les reventes. Parmi celles-ci, on trouve Quest Software, un système de gestion de services IT, SonicWall, spécialiste de la sécurité et du pare-feu applicatif, AppAssure, qui propose une solution de protection – qualifiée de « quasi instantanée et 100 % fiable » – qui couvre l’intégralité du datacenter, ou encore le fournisseur de services IT Perot Systems.
  • IBM s’offre le broker de Cloud, Gravitant. Big Blue n’en finit pas de faire des emplettes avec, comme dernière cible, Gravitant. Il s’agit d’un courtier de services et logiciels Cloud basé au Texas qui sera intégré au portefeuille de la division Global Technology Services. L’objectif de ce rachat est de se placer sur le marché du Cloud hybride où les clients peuvent basculer du Cloud privé au public sans couture. Gravitant propose une plateforme pour mixer les services Cloud au sein d’une seule console. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé. IBM continue d’étoffer son portefolio Cloud avec SoftLayer, Cloudant et Cleversafe.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur