Télégrammes : Google relance Google+, le projet Astoria à l’eau, Qualcomm antitrust en Corée, Orange prolonge son câble ACE

AppsFibreLogicielsMobilitéOperateursProjetsRégulationsRéseaux
1 2 Donnez votre avis

Loin des attentats, des assauts antiterroristes et des heures sombres, voici les télégrammes du soir.

  • Google tente de relancer Google+. La firme de Mountain View a décidé de donner un nouveau souffle à son réseau social. La refonte dévoilée dans un billet de blog concerne aussi bien l’interface Web que les applications mobiles (iOS, Android). L’expérience va se recentrer sur les « Communautés », lancées en 2012 comme alternative aux groupes de discussion. Les « Collections », introduites en juin dernier pour regrouper des publications sur un même thème, seront également mises en avant. Avec ce énième toilettage, Google espère raviver la flamme des utilisateurs. Ils seraient 1,2 million chaque jour à rejoindre une Communauté, mais la société reste muette sur le nombre d’utilisateurs actifs sur Google +.
  • Le projet Astoria a du plomb dans l’aile. Sous ce nom de code se cache l’ambition de Microsoft pour porter les applications Android sur Windows. Or selon Re/Code, cette initiative pourrait être retardée, voire même annulée. Un porte-parole de la firme a indiqué que « le projet Astoria n’est pas encore prêt, mais d’autres outils offrent déjà de belles options aux développeurs ». Pas un enterrement de première classe, mais une pause officialisée sans aucun doute. Dans la même veine, on peut craindre pour le projet Islandwood qui vise à porter les applications iOS sur Windows.
  • Qualcomm sous le coup d’une enquête antitrust en Corée. Selon les autorités coréenne, les pratiques de licence de Qualcomm violent les règles de la concurrence du pays. Le fabricant de puces pour smartphones, notamment, a annoncé avoir reçu le rapport qui accuse officiellement l’entreprise de concurrence déloyale en Corée. Et permet au groupe américain de préparer sa défense. Après les Etats-Unis, l’Europe et la Chine, le pays de Samsung est le 4e à accuser Qualcomm de pratiques concurrentielles déloyales. En Chine, le fabricant a soldé l’affaire contre une amende de 975 millions de dollars en février dernier.
  • Orange prolonge son câble sous-marin ACE jusqu’en Afrique du Sud. Le câble sous-marin à très haut débit ACE va reprendre sa route. Initié en 2012 le projet Africa Coast to Europe du consortium éponyme, le câble de télécommunication relie aujourd’hui 18 pays sur 12 000 km entre la France et l’île de Sao Tomé & Principe sur la côte ouest africaine. Membre du consortium, avec Alcatel-Lucent, Orange vient d’annoncer la reprise des travaux pour finaliser la deuxième tranche de 5000 km supplémentaires qui amerriront à Cape Town en Afrique du Sud. Au total, ACE permettra à 25 pays d’être connectés sur une liaison optique de 12,8 Tbit/s de capacité totale sur technologie 100 Gbit/s. 700 millions de dollars auront été engloutis dans le projet, dont 250 millions avancés par Orange et ses filiales.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur