Télégrammes : Google intéressé par Telegram, IBM très blockchain, Microsoft fait son IFTTT

AppsCloudMobilité
0 0 1 commentaire

Avant d’acheter son brin de muguet ou de défilé, il est temps de lire les télégrammes du soir

Google intéressé par Telegram. C’est la dernière rumeur relayée par plusieurs médias russes. Des discussions auraient eu lieu l’année dernière entre Sundar Pichai et Pavel Durov sur le rachat par Alphabet (marque ombrelle de Google) de la messagerie sécurisée. Mais comme souvent dans ce type de discussions, les choses coincent sur les questions d’argent. Le dirigeant russe estime que sa solution est valorisée entre 3 et 4 milliards de dollars, mais Google était prêt à débourser 1 milliard. Telegram dispose aujourd’hui d’une base d’abonnés de 100 millions d’utilisateurs. Le service a fait l’objet de polémiques en étant un des canaux de diffusion de l’Etat Islamique. Telegram avait alors fermé 78 comptes.

IBM étoffe ses services blockchain. Big Blue croit dans la technologie blockchain , une base de données distribuée qui gère une liste d’enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les nœuds de stockage. Elle vient donc de mettre en place un framework dans son offre Cloud (SoftLayer) permettant aux réseaux Blockchain de production d’être déployés en quelques minutes, et de faire tourner des images Docker signées, certifiées et testées, accompagnées de tableaux de bord, d’analytique et de services de support. Elle s’est appuyée sur les travaux du projet Hyperledger poussé par la Fondation Linux. IBM veut proposer ses services blockchain aux différents secteurs d’activité que sont la finance, la santé et le secteur public.

Microsoft fait son IFTTT. L’éditeur américain travaille sur un équivalent à IFTTT (if this then that), baptisé Flow. Pour mémoire, IFTTT est un service qui permet de fixer des « recettes » (recipes) pour agréger des actions sur plusieurs applications. Exemple : quand il neige, monter le thermostat Nest et ensuite être averti par Gmail. Un internaute a trouvé une page de Microsoft sur un service nommé Flow. Il explique être capable d’interconnecter plusieurs services et donne une liste non exhaustive des solutions prises en charge : Office 365, Twitter, OneDrive, Dropbox, Google Drive, Slack, Github, SharePoint, SQL, SalesForce, Dynamics CRM et MailChimp.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur