Télégrammes : Hausse du phishing en France, Un iPhone 5se en mars, Numergy totalement racheté, TrumpScript pour rire

CloudDatacentersDéveloppeursDSIMalwaresMobilitéProjetsSécuritéSmartphones
1 7 Donnez votre avis

Avant de polémiquer sur la réforme du code du travail proposée dans le rapport Badinter, délassez-vous l’esprit avec les télégrammes du soir.

  • 2 millions de victimes du phishing en France. Selon le rapport d’activité de Phishing Initiative, le phishing aurait attrapé 2 millions de victimes dans ses filets en France rien que pour la période courant de février à juillet 2015. Soit 100 fois plus qu’en 2013. Pas moins de 110 attaques visant à tromper les destinataires des emails frauduleux seraient lancées quotidiennement. Le projet émanant d’une initiative conjointe à Lexsi, Microsoft et Paypal a confirmé 20 000 campagnes d’hameçonnage sur les 33 000 que leur ont soumis les internautes, rapporte ITespresso.fr. Les télécoms, les services publics, l’énergie et la banque figurent parmi les secteurs les plus exploités pour tenter d’extorquer identifiants et autres données confidentielles des victimes. Un seul mot d’ordre : vigilance !
  • Un iPhone 5se en mars prochain ? Les rumeurs se multiplient autour du prochain smartphone d’Apple qui, outre l’iPhone 7, pourrait relancer l’iPhone 5. Le site 9to5Mac croit savoir que Cupertino travaille à un iPhone 5se, une version évoluée de l’iPhone 5s avec un écran 4 pouces et le processeur de l’iPhone 6s, l’A9 (et son coprocesseur M9). Il profitera de l’activation permanente de Siri. Une sacrée évolution par rapport au précédent modèle 5s. En revanche, la capacité de stockage restera à 16 Go pour le modèle de base. Mais la version supérieure pourrait proposer 64 Go au lieu des 32 Go de l’iPhone 5s. Apple pourrait présenter l’iPhone 5se courant mars. 9to5Mac croit également savoir qu’une nouvelle Watch et un iPad Air 3 sont également en préparation.
  • SFR-Numericable ont finalisé le rachat de Numergy. Comme pour Cloudwatt et Orange, le second Cloud souverain fait donc maintenant partie intégrante de SFR-Numericable. Pour mémoire, cette aventure avait démarré en septembre 2012 avec SFR, Atos (20%) et la Caisse des dépôts (33%) comme bailleurs de fonds. Avec le rachat de SFR par le groupe Altice, la question de l’actionnariat s’était posée et Numergy était l’objet de quelques convoitises. Cependant, le groupe de Patrick Drahi a choisi l’option de la réinternalisation et a donc racheté les parts de la Caisse des dépôts et d’Atos. Il reste à savoir maintenant quelle place aura Numergy dans le nouvel ensemble. Michel Combes a donné quelques indications : « Ce rapprochement s’intègre à la stratégie Entreprise du groupe Altice dont l’une des priorités est de consolider l’ensemble de ses activités autour du Cloud, de l’IOT et des services managés. »
  • TrumpScript, un Python sauce Donald Trump. Il y en a qui ont de l’humour. Notamment Sam Shadwell. Cet étudiant en informatique de l’université de Rice au Texas a créé un nouveau langage : le TrumpScript. Une émanation de Python qui répond à vos commandes comme le ferait le vrai Donald Trump pas nécessairement populaire pour son sens de l’ouverture, de la solidarité et de la tolérance. Par exemple, compiler un code ne sera pas possible sur des ordinateurs basés en Chine ou au Mexique; « True » et « False » (vrai et faux) seront remplacés par « Fact » et « Lie » (fait et mensonge); les nombres à virgule flottante ne sont pas tolérés parce que Donald Trump ne fait pas les choses à moitié; ou encore tous les nombres doivent être supérieurs à 1 million et toutes les scriptes se terminer par « America is great ». Etc. On voit l’idée. Pas certain que ce soit très productif, sauf pour se bidonner un coup (si tant est que ce soit possible avec les idées du candidat à la Maison Blanche). TrumpScript est disponible sur GitHub.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur