Télégrammes : HP Dress Code, Windows 10 succès, Samsung Pay Europe, Nvidia Shield chauffe

AppsMobilitéOSPoste de travailTablettes
1 1 Donnez votre avis

Pas de dress code pour HP, Microsoft jubile sur les premières migrations vers Windows 10. Il est temps de lire les télégrammes du soir.

  • HP a réagi suite à l’article relatif à l’obligation de s’habiller de manière plus élégante pour les équipes de R&D. C’est le vice-président des Ressources Humaines de HP qui a tenu à répondre en personne et en vidéo à ses informations. Le moins que l’on puisse dire est qu’il a le sens de l’humour très développé. On le voit dans un bureau en Open Space expliquait qu’ « il n’y a pas chez HP de règles pour s’habiller », « un dress code, quel dress code », affirme t’il en changeant de tenue tout au long de son discours (t-shirt, combinaison scaphandre de laboratoire, chemise à carreaux, casquette, etc).
  • Windows 10 a été téléchargé sur 14 millions de terminaux dès la première journée a annoncé Microsoft. Un démarrage qui augure une bonne adoption pour les prochaines vagues de migration. Même le réseau n’a pas faiblit. Selon les statistiques de Akamai, le trafic Internet a connu un pic de 35% supplémentaire qui correspond probablement au téléchargement de Windows 10. L’objectif est de mettre le système d’exploitation sur environ 1 milliard de terminaux.
  • Samsung Pay, la solution de paiement sur mobile créé par le constructeur coréen, va être déployée en Europe sans préciser de date. Pour se faire, elle s’appuiera sur Mastercard. Samsung Pay avait été dévoilé lors du Mobile World Congress en février dernier en même temps que les Galaxy S6 et S6 Edge. Il s’agit d’une réponse à la solution Apple Pay de son concurrent de Cupertino. Mais les technologies utilisées ne sont pas les mêmes. Apple parie sur le NFC, pendant que Samsung mise sur une technologie baptisée Magnetic Secure Transmission qui lit la bande magnétique présente sur les cartes de crédit.
  • Nvidia a rappelé plusieurs tablettes Shield vendues entre juillet 2014 et juillet 2015. En cause : le possible risque d’incendie de la batterie de l’appareil. Pour l’occasion, Nvidia a mis en place un site Web dédié, TabletRecall, afin que les utilisateurs puissent rapidement vérifier si leur tablette est concernée ou non par ce rappel, et connaître les conditions de son remplacement. A noter que les appareils dotés de batterie de type B01 ne  courent aucun risque.
    Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur