Télégrammes : IBM acquiert Cleversafe; Apple rachète Vocal IQ; Internet pollue; Linkedin ne spamme plus

AppsCloudCollaborationData & StockageDatacentersLogicielsMobilitéOS mobilesStockage
1 19 1 commentaire

Plus calme qu’une réunion de CCE à Air France, Silicon.fr ne tombe pas la chemise pour vous présenter les télégrammes du soir.

  • IBM rachète Cleversafe. Basé à Chicago et créé en 2004, Cleversafe est spécialisé dans le stockage hybride et objet. Elle permet à travers des algorithmes de fractionner les données, puis de reconstituer les informations à partir d’un seul morceau. Une méthode peu onéreuse et plus sécurisée pour le stockage des données. Plusieurs sociétés comme Shutterfly ou Sky travaillent avec cette solution de stockage pour leur grand volume de données (photos et vidéo). Avec cette acquisition, IBM acquiert 350 brevets sur cette technologie. Les 200 employés de Cleversafe devraient rejoindre la firme d’Armonk dans le portefeuille Cloud.
  • Apple s’empare de Vocal IQ. Selon le quotidien The Financial Times, Apple aurait mis la main sur la start-up britannique Vocal IQ, qui a conçu une application de reconnaissance vocale. But annoncé : améliorer Siri, l’assistant virtuel intelligent développé par la firme de Cupertino pour sa plate-forme iOS. Le montant de cette acquisition n’a pour le moment pas été dévoilé. En mettant à profit les technologies développées par Vocal IQ et dédiées aux interactions homme/machine, Apple espère doter Siri de nouvelles capacités en matière d’apprentissage.
  • Internet pollue. Il n’y a pas que l’industrie automobile qui pollue. Internet aussi. Un récent rapport de la Global e-Sustainability Initiative (GeSi) souligne que les datacenters des géants du Net, Facebook, Google, Amazon et consorts, produisent ainsi 2% des émissions mondiales de CO2 soit globalement autant que celles du trafic aérien (sauf quand Air France fait grève ?). Rien de nouveau en soi, on savait déjà que la consommation électrique des millions d’ordinateurs de la planète qui animent le réseau mondial provoque nécessairement des émissions de carbone. Mais à quelques semaines de la COP21, une piqûre de rappel n’est pas inappropriée. Pour y répondre, les acteurs du Net rivalisent d’annonces autour de datacenters économes en consommations énergétiques. En août, Facebook lançait la construction de son deuxième centre de calcul vert. Fin 2014, c’est Amazon qui promettait des efforts sur son Cloud plus écoresponsable. Début 2015, Apple lançait un projet de deux dataventers écolos en Europe.
  • Linkedin règle son problème de spam. En 2013, Linkedin était visé par une action de groupe (class action) lancée par un collectif qui accusait le réseau social de spammer les contacts de ses utilisateurs. Ce dernier envoyait en fait des emails d’invitation à rejoindre la plate-forme professionnelle de mise en relation via une option baptisée « Add connections ». Si cette option était inscrite dans les conditions générales d’utilisation (CGU), les deux relances qui s’ensuivaient n’étaient pas du goût de la justice américaine. Pour mettre fin à cet imbroglio, Linkedin a proposé une indemnisation de 13 millions de dollars aux plaignants. Leurs avocats ont accepté. Le réseau social va également mettre à jour ses CGU sur la manière qu’il exploite les données de ses quelque 380 millions de membres.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur