Télégrammes : IBM éternel leader des brevets, Verizon spammer en puissance, Pivotal acquiert Slice of Lime, Check Point lorgne sur CyberArk

CloudOperateursPAASRéseauxSécurité
1 3 Donnez votre avis

Alors que le taux du livret A se maintient, les télégrammes du soir poursuivent leur infatigable percée.

IBM indétrônable champion des brevets. Si Big Blue connaît quelques difficultés financières, la société reste le leader incontesté des brevets. Elle vient de coiffer pour la 23ème année consécutive sa couronne avec pas moins de 7355 brevets en 2015. Un peu moins que le millésime 2014 qui avait vu la production de 7534 brevets. Parmi ceux de cette année, les équipes de recherche et développement d’IBM ont généré plus 2000 brevets dans le domaine de l’informatique cognitive liée à Watson, mais aussi sur la plateforme Cloud. IBM avait fait un point d’étape en août dernier où le constructeur avait déposé 4000 brevets sur les 6 premiers mois. La concurrence ne l’inquiète pas, Samsung pointe à la seconde place avec 5072 brevets, Canon suit avec 4134 brevets. On notera la très forte progression de Google qui passe en un an de la 8ème place à la 5ème place avec 2835 brevets. Par contre, Microsoft perd 5 places pour prendre la 10ème place du classement en générant seulement 1956 brevets contre 2829 un an auparavant.

Verizon complice des spammers. Verizon serait-il particulièrement laxiste envers les spammers ? Spamhaus.org a tout lieu de le penser sans pour autant en comprendre les motivations. Dans une tribune, l’organisation de lutte contre les courriels indésirables reproche à l’opérateur américain d’autoriser le routage de 4 millions d’adresses IP à partir desquelles sont expédiés les spams sur l’ensemble de la toile. Ce qui fait de Verizon Communications « le plus gros pourvoyeur de spam opérationnel actuellement ». Si tous les opérateurs sont plus ou moins victimes des ingénieuses méthodes des spammers pour tromper leurs règles de filtrage, Verizon semble tenir le haut du pavé de celui qui se montre le moins regardant à cet égard. Selon Spamhaus, Verizon figure dans plus de 80 de ses listes bloquées (SBL) et figure au 6e rang de son classement mondial des pires opérateurs en matière de politique anti-spam. Et cela depuis des années. Le plus inquiétant étant que, malgré les alertes répétées de l’organisation anti-spam ces derniers mois auprès du 2e opérateur américain, tant à travers les systèmes en ligne que par intervention directe auprès de responsables, la situation ne change pas d’un iota.

Pivotal acquiert Slice of Lime. Le spécialiste du PaaS et filiale d’EMC a annoncé le rachat de Slice of Lime. Il s’agit d’une agence basée dans le Colorado et spécialisée dans le design de l’interface utilisateur (UX). Elle a parmi ses clients, MapQuest, Qdoba, SendGrid ou Sphero (celui à l’origine du robot BB-8). Les 18 employés la société vont être intégrés au sein de Pivotal Labs et auront pour tâche d’aider la firme à répondre à la demande des clients en matière d’interface utilisateur. Un domaine en pleine ébullition avec plusieurs acquisitions récentes : McKinsey s’est emparé de Lunar, Salesforce a acquis Akta et Facebook a recruté l’équipe de Teehan +Lax.

Check Point en négociation pour racheter CyberArk. La firme de cybersécurité israélienne aurait selon le magazine TheMarker entamé des discussions en vue de racheter CyberArk. Il s’agit d’un spécialiste de la sécurisation des comptes à privilèges, la plupart du temps, réservés aux administrateurs des infrastructures IT, mais aussi des bases de données, des ERP, etc. Sur le plan boursier, la société est valorisée à 1,2 milliard de dollars. Si le rachat était conclu, il s’agirait de la plus grosse acquisition pour Check Point. Ce dernier s’était emparé de Hyperwise et Lacoon Mobile Security.

Crédit photo :  Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur