Télégrammes : IBM vise uStream, Docker rachète Unikernel, Foxconn lorgne sur Sharp, Cisco patche UCS

CloudComposantsDéveloppeursEditeurs de logicielsLogicielsOSPAASPoste de travailProjetsRégulationsSécurité
1 5 Donnez votre avis

Si des simulations par ordinateur ont permis de déterminer l’existence d’une 9e planète du système solaire, les télégrammes du soir sont observables à l’œil nu.

  • IBM se voit en YouTube du B2B. Selon le magazine américain Fortune, IBM serait sur le point de mettre 130 millions de dollars sur la table pour racheter la plate-forme de diffusion vidéo UStream, spécialisée dans le direct. Le géant est déjà partenaire du spécialiste de la vidéo sur sa place de marché dans le Cloud et via une intégration dans son Paas Bluemix. En plus de fournir un meilleur niveau d’intégration aux développeurs, ce rachat pourrait ouvrir à IBM les portes du marché de la vidéo B2B, un service complémentaire de ses services Cloud (SoftLayer). Créé en 2007, le Californien UStream a levé 50 M$ en 2011 auprès d’investisseurs privés.
  • Docker rachète Unikernel Systems. Le spécialiste de la technologie de conteneurs a mené sa première emplette de l’année 2016 en s’accordant les compétences d’Unikernel Systems pour un montant non dévoilé. Cette start-up de Cambridge travaille sur le concept d’unikernel qui permet de créer son propre OS léger à partir de composants d’autres OS. La jeune pousse comprend d’anciens développeurs de l’hyperviseur Xen. Pour Solomon Hykes, fondateur de Docker, Unikernel peut assurer le continuum entre les machines virtuelles et les conteneurs. Parmi les programmes qui se revendiquent sous cette technologie, on peut citer OSv, MirageOS, ClickOS.
  • Foxconn mise près de 5 milliards d’euros sur Sharp. Foxconn a proposé 625 milliards de yens (4,9 milliards d’euros) pour racheter Sharp. Ce n’est pas la première fois que le groupe taïwanais s’intéresse à l’entreprise japonaise. Hon Hai avait déjà approché Sharp en 2012 en vain. Cette fois, selon le Wall Street Journal, Foxconn propose de conserver les équipes dirigeante du fournisseur de produits électroniques afin de rassurer les autorités japonaises. Mais celles-ci pourraient plutôt soutenir une option nationale. Sharp est en effet également en négociations avec le fonds d’investissements public INCJ (Innovation Network Corporation of Japan). Sharp traverse une grave crise financière. Sa valeur a perdu plus de 50% en Bourse depuis mai 2015. L’entreprise a annoncé un plan de suppression de 10% des postes de ses 50 000 salariés dans le monde, dont 3 500 au Japon.
  • Cisco patche UCS et Firepower 9000. Cisco vient de mettre à jour ses logiciels pour ses systèmes Unified Computing System (UCS) et sa série d’appliance Firepower 9000. Cette mise à jour en urgence vise à corriger une faille critique qui permet à un attaquant, non indentifiable, d’exécuter des commandes à distance sur les systèmes affectés. « La vulnérabilité est due à un appel non protégé de commandes shell dans le script CGI, indique Cisco. Un attaquant pourrait exploiter cette vulnérabilité en envoyant une requête HTTP piégée à Cisco UCS Manager ou à l’appliance Cisco 9000 Firepower. » Les versions d’UCS Manager inférieures à la 2.2(4b), 2.2(5a) et 3.0(2e) sont vulnérables. Tout comme la 1.1.2 des soft embarqués dans la passerelle. La mise à jour s’impose.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur