Télégrammes : IBM rachète Meteorix, Un malware imite BSoD, Microsoft acquiert ADxstudio et bouleverse son reporting financier

CloudLogicielsMalwaresSécurité
2 9 Donnez votre avis

Plus récurrent que les pannes Facebook, mais moins cher que l’indemnisation demandée par Bernard Tapie, voici les télégrammes du soir.

IBM a racheté Meteorix. Cette société, créée en 2011, est spécialisée dans le consulting pour les solutions Cloud dédiées à la Finance et aux RH de l’éditeur en mode Saas Workday. IBM se dote donc de l’expertise de 200 consultants certifiés. La firme IT met en avant les synergies entre les deux sociétés, une expérience dans l’intégration de Workday pour Meteorix et une vision industrielle pour IBM. Le montant de l’opération n’a été communiqué. Une opération pour monter en puissance sur des solutions progicielles concurrentes de celles d’Oracle et SAP.

Microsoft bouleverse son reporting financier. Le premier éditeur mondial annonce un changement dans la façon dont il communique ses résultats financiers. Cette opération est censée refléter l’importance prise par les activités Cloud et mobiles. A partir de ce trimestre, dont les résultats seront dévoilés le 22 octobre, le chiffre d’affaires sera réparti en lignes d’activité : Productivity and Business Processes, Intelligent Cloud et More Personal Computing. La première regroupe Office, Office 365 et les activités autour des ERP (gammes Dynamics et Dynamics CRM). La seconde héberge les produits serveurs (comme Windows Server) et le Cloud Azure. Enfin, More Personal Computing fait un peu figure d’auberge espagnole et accueille les OS Windows, les tablettes et smartphones, la Xbox et la recherche Web. Auparavant, les résultats de Microsoft étaient éclatés en six activités.

Un malware caché dans un écran bleu de la mort. La société Malwarebytes a découvert une technique combinant URL malveillante et BSOD (Blue Screen of Death). Les liens compromis sont cachés dans les URL publicitaires affichées dans les résultats des moteurs de recherche. Le spécialiste de la sécurité prend l’exemple de YouTube : en cliquant sur un lien publicitaire, l’utilisateur déclenche l’ouverture d’une page reprenant les éléments de la fameuse page d’erreur de Microsoft. La fausse page enjoint l’utilisateur, via un pop-up, à appeler un numéro de téléphone pour débloquer la situation… contre rémunération.

Blue Screen Of Death

Microsoft renforce ses activités Dynamics. Encore un rachat pour Microsoft dans le CRM : le premier éditeur mondial annonce la reprise de produits et technologies issues de Adxstudio, un fournisseur de solutions de portail Web self-service (permettant aux consommateurs d’interagir avec une marque), de gestion de l’engagement client et de gestion du cycle de vie des applications Dynamics CRM. Adxstudio est un partenaire de longue date de Microsoft, ce qui devrait grandement faciliter l’intégration des produits (le portail est ainsi bâti sur Dynamics CRM). Le montant du rachat n’a pas été précisé. Ces derniers mois, Redmond multiplie les emplettes pour renforcer son CRM : Fusion Software (mars 2015, gestion de questionnaires), FieldOne (juillet, gestion des services de terrain) ou Incent Games (août, gamification des ventes). Les années précédentes, le premier éditeur mondial a aussi mis la main sur Parature (2014, gestion du support client en mode Saas), sur MarketingPilot (2012, automatisation du marketing) ou encore sur NetBreeze (2013, monitoring de réseaux sociaux). En 2014, Microsoft était le n°4 mondial sur le marché du CRM, derrière le trio Salesforce, SAP et Oracle. Redmond enregistrait toutefois une croissance de 22 %, supérieure à la moyenne du marché (+ 13,3 % selon Gartner).

Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur