Télégrammes : Incubateurs d’opérateurs interconnectés, 4G dominante en 2020, drones à la SNCF, Microsoft sécurise Office 365

4GEditeurs de logicielsLogicielsMobilitéOperateursPolitique de sécuritéProjetsRéseauxSécurité
1 0 Donnez votre avis

En attendant la keynote d’Apple de rentrée, occupez-vous avec les télégrammes du soir. Au menu : Microsoft, 4G, SNCF, Orange.

  • Les opérateurs interconnectent leurs incubateurs. Orange, Deutsche Telekom, Telefónica et Singtel ont annoncé unir leurs structures d’incubation (respectivement Orange Fab, hub:raum, Telefónica Open Future et Singtel Innov8) afin d’aider les start-up à accélérer leur accès aux marchés à l’échelle mondiale. Les jeunes pousses sélectionnées bénéficieront notamment des ressources et du réseau des quatre acteurs, comme des études de marché, des mises en relations avec les partenaires, des espaces de travail, etc. Surtout, les opérateurs leur ouvrent l’accès à leurs bases clients, ce qui représente pas moins de 1 milliard de personnes sur quatre continents. Autant de passerelles qui soutiendront le développement des start-up et l’accélération de l’innovation au sein des opérateurs. « Pour notre groupe, la formation de partenariats internationaux tels que celui-ci constitue une étape clé pour assurer aux acteurs du numérique de nouvelles perspectives de développement », commente Nathalie Boulanger, directrice d’Orange Startup Ecosystem.
  • La 4G dépassera la 3G en 2020. Selon le cabinet Ovum, le nombre de connexions 4G LTE dans le monde atteindront les 3,6 milliards à la fin de la décennie. Moins de 10 ans après son lancement, la 4G supplantera la 3G et ses (encore) 3,5 milliards de lignes, loin devant la 2G qui sera alors encore utilisée par 1,2 milliards d’individus. Tout l’inverse du classement de 2015. La GSM 2G occupe aujourd’hui 54% des 7,2 milliards de souscriptions mobiles mondiales, la 3G HSPA 27,6% et la 4G LTE à peine 10,45%. L’Amérique du Nord concentre à elle seule 47,5% des connexions 4G suivie de l’Europe (19%) et de l’Asie-Océanie (16,25%).
  • Microsoft s’empare d’Adallom. Microsoft a finalement confirmé, par voie de blog, l’acquisition de la société Adallom. L’opération avait été évoquée en juillet dernier par des médias israéliens. Si Redmond n’a toujours pas donné de précision sur le montant de l’opération, la technologie de la société israélienne permettra de sécuriser les données d’une application tierce en mode Saas. Une technologie taillée pour l’offre Office 365, notamment, mais aussi pour Yammer, le réseau social d’entreprise de Microsoft. La technologie d’Adallom est déjà utilisée par nombre d’entreprises internationales dont Orange, HP, SAP, LinkedIn, Netflix ou encore Pixar.
  • La SNCF met des drones sur les rails. La SNCF a décidé d’utiliser des drones pour surveiller son réseau. Les aéronefs sans pilote permettront d’inspecter certaines installations, des parois rocheuses ou des arbres menaçant les voies ferrées. Equipés de caméras infrarouges, les drones pourront également détecter la présence d’individus sur les rails ou encore faire la chasse aux voleurs de câbles en cuivre. Les engins volants pourront couvrir une distance de 10 à 15 km tous les quarts d’heure, contre une moyenne de 5 km au mieux par jour pour les agents du transporteur inspectant le réseau à pied. Une dizaine de drones devraient être mis en service d’ici la fin de l’année.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur