Télégrammes : Infor rachète GT Nexus, voitures connectées hackées, batteries rallongées, smartphones en Inde

CloudMalwaresMobilitéSécuritéSmartphones
1 0 Donnez votre avis

Plus légers que la chaleur d’une semaine d’août à Paris et moins dévalués que le yuan chinois, voici les télex du soir.

  • Infor met la main sur la plate-forme de gestion de la supply chain de GT Nexus. L’éditeur américain d’ERP Infor met 675 M$ sur la table pour se payer GT Nexus, une plate-forme Cloud spécialisée dans la gestion de la chaîne logistique. Selon le communiqué de l’éditeur, GT Nexus compte quelque 25 000 clients, dont 6 des 10 plus grands prestataires logistiques dans le monde. La gestion de la supply chain en mode Saas a notamment séduit Adidas, Caterpillar, DHL, Home Depot, Maersk, Pfizer, Procter & Gamble et UPS. La plate-forme permet à toute la chaine de fabrication et de distribution de collaborer autour des livraisons. Selon Infor, GT Nexus prend en charge plus de 20 Md$ de paiements entre acheteurs et fournisseurs dans 90 pays et en 8 devises. Ce rachat rappelle celui de Ariba par SAP en 2012.
  • Sécurité des véhicules connectés : nouvelle sortie de route. Wired, décidément en pointe sur la sécurité des véhicules connectés, met en évidence une nouvelle faille des voitures communicantes. Après sa vidéo d’un piratage à distance d’une Jeep Cherokee – qui a occasionné le rappel de 1,4 million de voitures par Chrysler -, le magazine américain publie le résultat d’autres travaux de recherche montrant une autre façon de prendre, à distance, le contrôle de fonctions essentielles d’un véhicule. La technique s’appuie sur les boîtiers de télédiagnostic ODB2 construits par la société française Mobile Devices et utilisés par les assureurs ou les sociétés spécialisées dans la gestion de flottes pour contrôler à distance des paramètres du véhicule. Via l’envoi à ce boîtier d’un SMS spécialement conçu, des chercheurs de l’Université de Californie basée à San Diego sont parvenus à prendre le contrôle de quelques fonctions d’une Corvette (une marque de voitures de sport) datant de 2013, dont les freins.
  • Une nouvelle technologie démultiplie la durée de vie des batteries. Des chercheurs du MIT (Massachussetts Institut of Technologies) et de l’université de Tsinghua en Chine ont mis au point une électrode à base de nanoparticules de dioxyde de titane et d’aluminium qui permettrait de multiplier par trois la durée de vie des batteries Lithium-Ion actuelles. Il faut savoir que les cycles de charge-décharge de la batterie entrainent aujourd’hui une usure du Lithium jusqu’à la mort définitive du composant. La technologie mise au point par les scientifiques vise à éliminer, ou du moins à réduire fortement, cette usure. Qui plus est, le procédé permettrait d’accélérer les cycles de charge des batteries et réduirait les coûts de production. Une technologie encourageante pour l’autonomie des appareils électroniques donc, mais ce n’est pas la première fois qu’on nous promet monts et merveilles en la matière.
  • Les smartphones explosent en Inde. Selon IDC, 26,5 millions de smartphones ont été achetés en Inde au second trimestre 2015. Une progression annuelle de 44%. Dans le même temps, les ventes de téléphones mobiles ont reculé de 6 points à moins de 60 millions d’unités contre 63,2 millions en 2014. Si le Coréen Samsung et l’Indien Micromax concentrent respectivement 23 % et 17 % des ventes, les constructeurs chinois ont multiplié par trois leurs résultats. A commencer par Lenovo qui occupe 6% du marché. L’Inde s’inscrit comme une nouvelle région à conquérir pour les constructeurs, alors que la croissance du marché chinois ralentit. Selon IDC, l’Inde deviendra le deuxième marché mondial pour les smartphones dès 2017, derrière la Chine et devant les Etats-Unis.
Crédit Photo : Juefraphoto-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur