Télégrammes : Insécurité informatique en France, salaire de Meg Whitman en baisse, Google arrête le Flash, class action pour Apple

ComposantsGouvernanceLogicielsMobilitéOS mobilesPoste de travailRégulationsSécuritéSmartphones
2 10 Donnez votre avis

Ne vous laissez pas abattre par la dégringolade des banques européennes, lisez les télégrammes du soir.

  • La France, pays d’insécurité informatique. Selon Eurostat, la France se retrouve dans le classement des 5 pays européens les plus dangereux pour la sécurité informatique des citoyens avec la Croatie, la Hongrie, le Portugal et Malte. Selon les statistiques de l’Union européenne, 33% des internautes français ont une probabilité de se retrouver face à un rique informatique, c’est-à-dire un virus, une utilisation abusive des données personnelles ou encore les pertes financières liées au phishing, en navigant sur le web. Ce qui ne signifie pas que 33% des Français en ont été victimes. Les pays les plus sécurisés, selon Eurostat, sont la République tchèque, les Pays-Bas, la Slovaquie, l’Irlande et Chypre.
  • HP, une séparation qui ne paie pas pour Meg Whitman La rémunération de Meg Whitman en 2015 a baissé de 13% par rapport à 2014. La CEO d’HPE doit recevoir 17,1 millions de dollars contre 19,6 millions en 2014, rapporte Bloomberg sur la base d’un document transmis au gendarme américain de la Bourse (la SEC). Entre temps, la dirigeante a orchestré la séparation en deux entités de HP, HPE pour les produits et services aux entreprises, et HP Inc. qui se concentre sur les PC et imprimantes, effective depuis le 1er novembre dernier. De son côté, Dion Weisler a vu sa rémunération progresser de 39% à 18,7 millions de dollars pour avoir pris la direction de HP Inc.
  • Google arrête les pubs Flash en janvier 2017. Plus exactement, le 2 janvier de l’année prochaine, Google Display Network et DoubleClick ne supporteront plus le format d’affichage d’Adobe au profit de HTML5. L’arrêt se fera en deux temps : à partir du 30 juin 2016, il sera impossible de télécharger des campagnes Flash pour Adwords et DoubleClick Digital Marketing. Et à partir du 2 janvier 2017, les campagnes d’affichage en Flash cesseront de fonctionner définitivement sur les deux plateformes. L’année dernière Google avait lancé un outil pour convertir les publicités Flash en HMTL5. Cette fin de support s’explique par des questions de sécurité. Flash est souvent utilisé comme vecteur des attaques informatiques.
  • Apple risque une class-action pour cause d’Error 53. L’erreur 53 risque de coûter cher à Apple. Cette mesure de sécurité, qui bloque les iPhone sous iOS 9 en cas de changement du bouton de démarrage, qui fait aussi lecteur d’empreintes (Touch ID), par un réparateur non agréé, pourrait faire l’objet d’une class action aux Etats-Unis. Le cabinet d’avocats PCVA envisage sérieusement de constituer une action de groupe contre les pratiques d’Apple. Le cabinet de juristes a lancé un appel aux victimes de l’« Error 53 » (qui s’affiche lors de la tentative de déverrouillage du terminal modifié et le bloque). Si les avocats parviennent à constituer un dossier suffisamment solide, nul doute qu’ils porteront l’affaire devant une cour de justice américaine. PCVA voit la méthode d’Apple comme un moyen de forcer ses clients à passer par ses propres services de réparation généralement plus onéreux que les réparateurs alternatifs. Pire, une Error 53 fait sauter la garantie de l’appareil inutilisable. Et oblige à racheter un smartphone. Mais pas de rester fidèle à Cupertino. Cherchez l’erreur.
Crédit photo : Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur