Télégrammes : iOS 11 hérite d’un cop button, GitHub cherche CEO, G Suite booste le collaboratif

AppsBureautiqueCollaborationDéveloppeursLogicielsMobilitéOS mobilesProjets

En ayant une pensée pour les victimes des attentats de Barcelone et de Cambrils, il est temps de lire les télégrammes du soir.

iOS 11 hérite d’un cop button. Au sein de l’OS mobile de l’iPhone, des internautes ont découvert une fonctionnalité, baptisée cop button. En pressant le bouton de démarrage 5 fois rapidement, un nouvel écran apparaît pour passer un appel d’urgence. L’OS a la capacité de passer automatiquement l’appel (auto call) à un service d’urgence renseigné préalablement Par ailleurs, la fonctionnalité cop button désactive temporairement le TouchID, la sécurité biométrique de l’iPhone. Habituellement la désactivation du TouchID se fait dans les paramètres généraux de l’appareil.

GitHub à la recherche d’un CEO. Chris Wanstrath, actuel dirigeant de GitHub, va selon Forbes se retirer de ses  fonctions après avoir trouvé un remplaçant. Co-fondateur de plateforme de gestion de développement, il en a été le CEO de 2008 à 2012 avant de réendosser ce rôle en 2014 après le scandale de harcèlement sexuel touchant Tom Preston-Werner, l’autre co-fondateur de GitHub. Depuis son retour aux manettes de la plateforme, Chris Wanstrath a réussi à mener une levée de fonds de 250 millions de dollars en juillet 2015, valorisant ainsi la start-up à 2 milliards de dollars. Dans un communiqué, le responsable explique sa décision, « Github a aujourd’hui près de 700 salariés, avec plus de 200 millions de revenus annuels et 20 millions d’utilisateurs enregistrés, je pense que le temps est venu de trouver un nouveau CEO pour gravir les prochaines étapes de croissance ».

G Suite booste le collaboratif et le mobile. Google peaufine son ensemble d’outils en ligne G Suite destinés aux organisations comme les entreprises avec une mise à jour conséquente prévue pour les modules Google Docs, Sheet et Slides. Sur Docs, la suite prend davantage en compte la version du document la plus adaptée au travail collaboratif (« version control ») qui permet de personnaliser les outils en fonction de la gestion des flux et d’aider les équipes au niveau local. Il devient aussi possible de prévisualiser des Docs avec des versions « nettoyées » des commentaires et des suggestions de modifications. Sur la mobilité, les utilisateurs pourront enfin modifier un document depuis un terminal Android ou bien iOS (iPad ou iPhone), explique ITespresso.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur