Télégrammes : iOS bloque les iPad Pro, Dell emprunte, IBM combat les virus, Permis de conduire numérique

MobilitéOS mobilesRégulationsTablettes
1 3 Donnez votre avis

Pas de défilés, ni de blocages et encore moins de pénurie d’informations pour les télégrammes du soir.

Quand iOS plante les iPad Pro. La dernière mise à jour d’iOS 9.3.2 a généré des effets indésirables sur certains iPad Pro jusqu’à les rendre inutilisables dans certains cas. Nombre d’utilisateurs des modèles 9,7 pouces comme 12,7 pouces ont remonté les défaillances dans les forums et sur Twitter. Globalement, une erreur 56 apparaît le plus fréquemment après la mise à jour. Un problème matériel, selon le support d’Apple qui conseille de s’assurer d’utiliser la dernière version d’iTunes, de vérifier son câble USB et de restaurer le terminal. Mais, selon nombre de témoignages en ligne, rien n’y fait. Et Apple n’a, pour l’heure, visiblement pas résolu le problème. « Devrais-je tenter le hasard et essayer d’installer iOS 9.3.2 sur mon iPad Pro ou pas ? », se moque Not Jony Ive en s’adressant au compte Twitter d’AppleSupport.

Dell emprunte pour acquérir EMC. Avec un chèque de 67 milliards de dollars, Michael Dell doit jongler sur plusieurs tableaux pour réussir son opération pour acquérir EMC. Ventes d’actifs, introduction en bourse de certaines activités et emprunt. Il a donc lancé hier un emprunt obligataire qui a été sursouscrit pour atteindre 20 milliards de dollars. Au départ, la firme Texane avait estimé récupérer 16 milliards de dollars sur cet emprunt. Un record qui d’après la plateforme d’analyse financière Dealogic, il s’agirait de la quatrième plus importante émission d’obligations jamais réalisée. Le rachat d’EMC doit être bouclé à l’automne et Dell a déjà obtenu l’aval de plusieurs autorités de régulations de différents pays et zones économiques.

IBM veut éradiquer les virus. En partenariat avec l’institut de bioingénierie et de nanotechnologies de Singapour, IBM a élaboré une macromolécule, dotée de caractéristiques réduisant à néant les capacités d’attaque et de multiplication des virus. Mais la création d’IBM et des ingénieurs de Singapour peut également se fixer sur une cellule, empêchant alors sa contamination. Plusieurs rapports montrent l’efficacité de cette technique. Elle ouvre la voie à des essais sur des épidémies comme le chikungunya, Ebola, la grippe, mais aussi l’herpès. Cela démontre également l’implication d’IBM dans le domaine de la santé.

Le Royaume-Uni teste actuellement le permis de conduire numérique : un prototype de cette autorisation indispensable à tous les conducteurs est en effet en cours de développement outre-Manche. Nouveauté : ce permis de conduire digital sera stocké sur le smartphone du conducteur. En cas de contrôle par la police, les automobilistes n’auraient besoin de de présenter leur terminal mobile aux forces de l’ordre. Attention toutefois, ce permis 2.0 n’a pas vocation à remplacer la mouture papier de ce document, qui se présente sous la forme d’une carte plastifiée au Royaume-Uni, mais seulement à le compléter, précise ITespresso.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur