Télégrammes : iPad Pro buggé, Marissa Mayer chahutée, Intel recrute chez Qualcomm, Facebook at work chat

AppsCollaborationComposantsLogicielsMobilitéPoste de travailTablettes
1 1 Donnez votre avis

Sans chatons, ni porte-avion, les télégrammes du soir se frayent un passage doucement, mais surement vers le lecteur.

Marrisa Mayer ne fait plus l’unanimité au sein de Yahoo. La patronne de Yahoo est de plus en plus critiquée sur ses choix stratégiques et sur son inaction face aux départs de plusieurs talents vers d’autres sociétés. On peut citer par exemple le RSSI, John Stamos, parti rejoindre Facebook. Un poste qui ne suscite pas l’intérêt, car le successeur de Stamos est resté 2 mois seulement. Selon Forbes, ces départs s’expliquent par une mauvaise ambiance en interne, dévoilée par une enquête des ressources humaines auprès des salariés. Pas d’état de grâce non plus du côté des actionnaires où Marissa Mayer doit batailler sur la revente des 15% restant dans Alibaba. Le fisc américain réclame des taxes sur cette opération, mais l’actionnaire, Starboard Value y est opposé.

L’iPad pro bogué. Apple vient de reconnaître que certains iPad Pro souffraient d’un dysfonctionnement, la tablette se figeant après recharge. Seule solution pour les utilisateurs, qui ont signalé le problème sur les sites de support et les forums depuis plusieurs jours déjà : faire un redémarrage matériel. Les modèles WiFi et LTE (32 et 128 Go) sous iOS 9.1 sont potentiellement concernés par ce problème, assez répandu si on se fie au nombre de commentaires sur les forums. Rappelons que Cupertino avait dévoilé cette tablette grand format dédiée aux professionnels le 11 novembre dernier.

Intel recrute son responsable IoT chez Qualcomm. Si la mobilité a mis du temps à décoller chez le fondeur de Santa Clara, hors de question qu’il loupe la vague de l’Internet des objets. En créant sa division « Client and Internet of Things (IoT) Businesses and Systems Architecture », Intel a décidé de frapper un grand coup, en mettant à sa tête, Murthy Renduchintala. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais ce dirigeant était le co-président de la branche des puces mobiles (Snapdragon) chez Qualcomm. Un pedigree sur lequel Intel fonde de grands espoirs pour percer un peu plus dans la mobilité et le IoT.

Facebook at work intègre du chat. Le réseau social vient d’injecter une application de messagerie instantanée dans son service à destination des entreprises. Baptisée Work Chat, la messagerie s’apparente à son homologue grand public avec des capacités d’échange de messages, de gestion des appels vocaux, de lancement des chats de groupe et également de partage de photos ou vidéos. Cette application est pour l’instant disponible sur Google Play pour les environnements Android. La version iOS pour les terminaux Apple est en préparation. Facebook ne donne toutefois pas de date de sortie.

Crédit photo :  Aleksandar Mijatovic-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur